Arrêt du méthaniseur de Châteaulin et enquête administrative suite à la pollution de l'Aulne

Entré en fonction ce lundi 24 août, le nouveau préfet du Finistère annonce l'arrêt du méthaniseur de Châteaulin en cause dans la pollution de l’Aulne. Il diligente une enquête administrative sur cet incident ayant touché l'alimentation en eau potable de 50 communes du Finistère.

 
Le nouveau préfet du Finistère, Philippe Mahé, entrait en fonction ce lundi 24 août. A l’occasion de la conférence de presse de présentation, il a annoncé avoir pris un arrêté de suspension d’exploitation du méthaniseur de Châteaulin responsable de la pollution de l’Aulne ces derniers jours. L'arrêté sera effectif dès ce mardi.
 

Enquête administrative 


Une enquête administrative est menée par la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) pour connaître les causes de l'incident technique ayant touché l'alimentation en eau potable de 50 communes du FinistèreLe préfet a assuré que l'activité de l'usine ne reprendra qu'à l'issue de cette enquête.
 

En cause : le débordement d'une cuve de digestat


La présence d'ammoniaque dans l'Aulne avait été détectée après le débordement d'une cuve de digestat de la centrale de biogaz à Châteaulin, dans la nuit du lundi 17 au mardi 18 août. L'usine de potabilisation avait alors été mise à l'arrêt. Elle n'a été relancée que ce dimanche 23 août.






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement justice société