Attentat dans un supermarché à Elliant dans le Finistère : c'était un exercice

Exercice attentat dans un supermarché à Elliant (29) / © Claire Louet - France 3 Bretagne
Exercice attentat dans un supermarché à Elliant (29) / © Claire Louet - France 3 Bretagne

Le souvenir de l'attentat de Trèbes dans l'Aude est dans toutes les mémoires. Pour se préparer et répondre au mieux à ce type de risques, la Préfecture du Finistère organisait ce jeudi un exercice attentat dans un supermarché à Elliant.

Par Krystell Veillard

Ils n'étaient pas prévenus à l'avance pour que la situation soit la plus proche possible de la réalité. Au total 53 pompiers et, 80 gendarmes sont intervenus sur les lieux. Des forces de l'ordre et des secours mobilisés en nombre pour un exercice. Il s'agit de simuler un attentat dans un supermarché désaffecté à Elliant dans le Finistère, un scénario gardé donc totalement secret pour plus de réalisme. Seuls les riverains ont été avertis la veille au soir, pour éviter des appels inopinés auprès des services de secours.

Parler le même langage pour plus d'efficacité

Cet exercice était organisé à l'initiative de la préfecture ce jeudi matin, avec déclenchement du plan ORSEC Secours à nombreuses victimes, dédié à ce type de situation, dans l'objectif de tester la réactivité des secours, mais également leur bonne coordination. Il est impératif que tous parlent le même langage, dans un objectif commun : mettre à l'abri les victimes et mettre fin à cette prise d'otage. Ce type d'exercice permet en effet d’optimiser les délais de prise en charge des victimes par des actions concomitantes, de tester la circulation et la remontée d’information entre autorités et de s’entraîner à la diffusion d’alerte.

Exercice Prise d'otages Finistère
Interview de Martin Lesage, directeur de cabinet du Préfet - Finistère

 

Sur le même sujet

9h50 Santé : invité Vincent Lavoué

Les + Lus