1/8e de finale de Coupe de France. "Y a rien qui nous arrête ces temps-ci". Avant le match PSG-Brest, les supporteurs brestois espèrent la "belle surprise"

Ce ne sera pas du gâteau mais ce Paris-Brest en 1/8e de finale de Coupe de France nourrit l'espoir des supporteurs finistériens qui veulent croire à "une belle surprise". Le Stade Brestois, 3e de Ligue 1, retrouve le PSG sur sa route ce 7 février 2024. "On a un gros client mais les gars ont aussi une immense volonté" déclare Eric Roy.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"Y a rien qui nous arrête ces temps-ci". Casquette vissée sur la tête, Guy émet ce constat simple en assistant au dernier entraînement du Stade Brestois, ce mardi 6 février 2024, avant le départ pour Paris et la 1/8e de finale de Coupe de France où Brest retrouvera à nouveau le PSG sur sa route.

"Cette année, c'est la bonne !"

Un Paris-Brest qui en fait déjà saliver plus d'un chez les supporteurs finistériens. "Évidemment qu'on va gagner" sourit Guy. "On n'est pas souvent allé aussi loin en Coupe de France, relève Jean-Michel. Alors, cette année, c'est la bonne !".

Lui y croit dur comme fer à cette victoire brestoise ce 7 février au Parc-des-Princes. Et, même s'il n'est pas superstitieux, Jean-Michel rappelle qu'il avait parié sur un 2-2 à Paris, lors de la rencontre de Ligue 1 du 28 janvier. Pari gagné ! "Bon, j'avais misé sur une victoire de Brest contre Nice ce dimanche, mais on a fait match nul" ajoute-t-il. Peu importe. Il sait que ce match de Coupe de France sera "chaud" mais il préfère voir le verre à moitié plein et espère "la belle surprise".

"Un match important et difficile" selon Luis Enrique

Sur le bord du terrain où les hommes d'Eric Roy sont à la manœuvre, on salue "le bon esprit" qui anime l'équipe, le travail de l'entraîneur depuis son arrivée il y a un an et la dynamique enclenchée par le Stade Brestois en championnat. "Notre place de 3e, on ne l'a pas volée" affirme Jean-Michel. Une observation partagée par Luis Enrique lui-même qui, ce mercredi, va devoir composer avec au moins six absents côté parisien.

L'entraîneur du PSG a bien compris que, sous ses airs de Petit Poucet de la Ligue 1, Brest est un adversaire à ne pas prendre à la légère qui donne du fil à retordre aux coéquipiers de Kylian Mbappé. Le match de mercredi contre Brest "représente une finale, même si ce n'est que les 1/8e de finale de la Coupe de France, prévient le coach espagnol. Cela va être un match important et difficile, si Brest peut se créer des occasions et que le scénario est similaire à la précédente confrontation entre les deux équipes, on sera éliminés". Rien de moins.

"La volonté"

Brest n'a perdu aucun de ses 9 derniers matches de Ligue 1. Eric Roy garde la tête froide, comme à son habitude. Lors de la conférence de presse, ce 6 février, l'entraîneur du Stade Brestois lâche qu'il y a "beaucoup d'incertitudes sur l'état de forme des uns et des autres".

La rencontre de dimanche face à Nice a laissé des traces. "Affronter le PSG avec seulement trois jours de récupération, ce n'est pas simple. Ça s'enchaîne vite " admet Eric Roy. Paris, à la faveur du calendrier de Ligue 1, a bénéficié de deux jours de repos en plus. "On va laisser ce petit avantage au PSG, sourit le coach brestois. Je ne sais pas s'ils en auront besoin mais en tout cas, ils auront cet avantage".

Lors de ce 1/8e de finale de Coupe de France, avec des absents également dans les rangs finistériens et malgré la fatigue, "on aura envie de proposer des choses, dit l'entraîneur de Brest. Est-ce qu'on y arrivera ? On verra. Il y aura la volonté, c'est certain. On a un gros client sur notre route, qui plus est à l'extérieur. Mais si tu veux faire des exploits, il faut battre des vraies équipes".

Eric Roy souligne le "bon état d'esprit" de son équipe. Les gars ont envie de relever tous les défis" affirme-t-il. Celui face au PSG ce mercredi soir est de taille. "Les Parisiens ne vont pas lâcher l'affaire mais nous non plus" assure ce supporteur des Rouge et Blanc.

(Avec Manon Le Charpentier)

Le match PSG-Brest en 1/8e de finale de Coupe de France est à suivre en direct sur France 3, le 7 février 2024, à 21h10