Affaire Troadec: la carte pour mieux comprendre ce jeu de piste morbide

Le 23 février, la police nantaise découvrent des traces de sang au domicile vide de la famille Troadec à Orvault (44). De cette découverte aux aveux du beau-frère du père qui a reconnu avoir tué les quatres membres de la famille, retrouvez les rebondissements et lieux de ce jeu de piste morbide.

Par S. Grammont et T. Peigné

Qu'est devenue la famille Troadec ? Depuis que les policiers ont découvert des traces de sang ce 23 février au domicile familial à Orvault en banlieue nantaise, un jeu de piste macabre s'est déroulé en quelques jours, jusqu'aux aveux du meurtrier présumé, le beau-frère de Pascal, le père de famille.

Plusieurs jours, les enquêteurs ont cherché des traces des différents membres de cette famille, dont les parents sont originaires de Brest.

L'enquête a connu de multiples découvertes et rebondissements. Du père, un homme discret employé dans une entreprise d'Orvault depuis 10 ans, on retrouvera un livre lui appartenant à Dirinon, près de Daoulas dans le Finistère. C'est dans ce même secteur que la veille, les gendarmes avaient déjà retrouvé un pantalon ainsi que la carte Vitale et la carte bleue de la benjamine de la famille, Charlotte, âgée de 18 ans. Le 2 mars dernier, c'est la voiture du fils âgé de 21 ans, Sébastien, qui a été retrouvée. Mais les analyses de la voiture ne donneront rien.

Toutes ces découvertes mystérieuses pour certaines ont permis aux enquêteurs d'interpeller deux suspects : le beau-frère et la soeur du père. Le beau-frère de Pascal Troadec, a avoué en garde à vue avoir tué les quatre membres de la famille sur fond de différend lié à un héritage.

Sur le même sujet

Les + Lus