Alerte rouge aux pollens. Pourquoi le Finistère est-il le seul département français épargné ?

La France est en risque d'allergie aux pollens élevé. Le pays est classé rouge sur les cartes du Réseau national de surveillance aérobiologiques. Seul le département breton du Finistère échappe à la règle. Le risque est "moyen". Alors, le Finsitère est-il plus respirable que le reste de la métropole ? Pas si sûr. On vous explique.

Les cartes du Réseau national de surveillance aérobiologiques (RNSA) ont viré au rouge. Les pollens de graminées alertent les capteurs et la France passe en risque élevé d'allergie. Toute la France ? Non, un département échappe encore (en partie) à l'envahisseur. Le Finistère est seulement en risque "moyen", en orange sur la carte.

À lire : SANTE. À Rennes, un pollinarium "sentinelle" pour mieux traiter les allergies

"C'est tout simple, explique Oliver Gilles du RNSA, les capteurs du Finistère sont basés à Brest." Très à l'ouest et proche de l'océan. "Il y a souvent du vent et les pollens sont poussés plus à l'intérieur des terres. Si vous allez dans l'est du Finistère, le risque allergène est plus élevé."

Une alerte jusqu'à la fin juin

Nez qui coule, yeux rouges et larmoyants seront quand même aux rendez-vous dans le département du bout du monde. Les pollens de graminées sont puissants et même à la pointe du Raz, avec du vent, vous n'échapperez pas aux éternuements. "Le risque allergique reste élevé", développe Gilles Oliver. "De plus ses pollens restent assez longtemps, jusqu'à la fin juin minimum."

Ne sont concernés pour cette "première semaine de juin estival" que les pollens à graminées. "Les pollens de plantain, d’oseille et d’ortie (famille des Urticacées) seront responsables d’un risque d’allergie de niveau faible," précise le RNSA.

Attention tout de même lorsque vous passez près d'un tilleul, ils rentrent en période de floraison.

Quelques conseils pratiques

Le RNSA donne quelques conseils pratiques pour mieux se protéger des pollens et limiter leur exposition : "rincez vos cheveux le soir, aérez les logements avant le lever et après le coucher du soleil si possible, évitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées pour éviter que les pollens ne rentrent dans l’habitacle."

Il est également conseillé de porter un masque en extérieur et d’éviter les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens. On notera que le RNSA ne conseille pas d'aller vivre dans le Finistère...

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité