Après un arrêt de 8 mois, le téléphérique de Brest reprend du service

Le téléphérique de Brest a repris du service mercredi après un arrêt de huit mois dû à différents dysfonctionnements, ont annoncé le réseau de transports publics Bibus et la métropole brestoise.

Le téléphérique de Brest fonctionnera avec 1 seule cabine dans un premier temps.
Le téléphérique de Brest fonctionnera avec 1 seule cabine dans un premier temps. © France 3 Bretagne

Le téléphérique fonctionnera cependant avec une seule cabine dans un premier temps, indiquent Bibus et la métropole brestoise dans un communiqué. 
 La deuxième cabine, démontée suite à un incident survenu le mois dernier, "sera remontée dans quelques semaines après réception d'une pièce nécessitant d'être remplacée", précise le document. 
  "Suite aux travaux menés conjointement par le groupement de conception-réalisation (BMF - Bouygues), Brest métropole et Bibus, tous les essais réalisés ces dernières semaines sur le téléphérique se sont avérés concluants", assure le communiqué, qui ajoute que les autorités de contrôle et de sécurité compétentes, relevant de l'Etat, "ont validé" sa remise en service.
 Parallèlement à cette réouverture, Bouygues effectue "des travaux d'optimisation de la construction au niveau de la station Jean Moulin", ajoutent Bibus et Brest métropole océane (BMO). Ces travaux devraient se terminer au cours du mois de février.

Le téléphérique avait été mis à l'arrêt le 28 mai 2020 en raison de problèmes mécaniques. Depuis son lancement en novembre 2016, le téléphérique de Brest, le premier de l'Hexagone en zone urbaine, a connu toute une série d'incidents.

Doté de deux nacelles, il fait partie du réseau de transports publics de la métropole brestoise, géré depuis juillet 2019 par RATP Dev, filiale à 100% de la RATP. Il effectue un trajet de 420 mètres au-dessus de la Penfeld, la rivière qui sépare la ville en deux.
  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports urbains transports