Brest : le canot de l'Empereur en pleine restauration

Avant son inauguration à l'automne prochain, le canot de l'Empereur se refait une beauté aux Capucins, à Brest. Une phase de restauration est en cours. Ce navire impérial, construit en 1810 pour Napoléon Ier, a retrouvé la cité du Ponant en 2018. Il avait été évacué en 1943 vers Paris.

La restauration du canot de l'Empereur : un travail minutieux
La restauration du canot de l'Empereur : un travail minutieux © Julie Jeunemaître/France Télévisions
En attendant son inauguration officielle cet automne, le canot de l'Empereur est en pleine restauration, aux Capucins à Brest. Une restauration minutieuse que le public peut observer puisqu'elle se déroule à découvert, là où est installé le navire impérial. Ce travail, assuré par une dizaine de personnes, va se poursuivre jusqu'à fin juillet.
 

Une oeuvre d'art plus qu'un simple canot 



"Par endroit, la dorure s'écaille, témoigne Anaïs Lechat, conservatrice et restauratrice d'oeuvre d'art. Je dois donc refixer ces écailles et chaque détail compte". Ce canot d'apparat, construit en 1810 pour Napoléon Ier, a séjourné à Brest jusqu'en 1943, année où il sera évacué vers le musée de la Marine à Paris pour le protéger des bombardements. 

75 ans plus tard, le navire retrouve la cité du Ponant. A son arrivée aux Capucins, en 2018, il est conservé bien à l'abri, dans un caisson spécial, pendant de longs mois. En février dernier, le canot de l'Empereur est dévoilé au public et placé sur un ber conçu sur-mesure. 
Une oeuvre d'art plus qu'un simple canot, pour l'administrateur du musée de la Marine de Brest car, dit-il, "à l'époque où il a été décoré, on a une pratique ancienne de sculpture dans la marine et une maîtrise stylistique approfondie".

 

Le reportage de Julie Jeunemaître et Christian Polet/France 3 Bretagne



Décoration somptueuse


Ce joyau de l'histoire maritime française est le seul canot d'apparat conservé en France. A la demande de Napoléon, le vaisseau de dix-neuf mètres de long a été construit dans le plus grand secret en seulement 21 jours. L'Empereur projette de visiter l'arsenal maritime d'Anvers, alors occupé par les Français, où il fera une entrée remarquée.
A la chute de l'Empire, en 1814, le canot rallie Brest. Sa décoration, déjà somptueuse, est enrichie. Son ornementation est confiée au sculpteur brestois Yves Collet. Sous le Second Empire, le navire accueille à son bord Napoléon III, en visite dans la cité du Ponant.

Avec son roof arrière surmonté d'une couronne portée par quatre angelots et une figure de proue qui représente Neptune, le canot de l'Empereur est un élément majeur du patrimoine maritime brestois.
Une fois les travaux de restauration achevés, le vaisseau impérial trouvera sa place définitive aux Capucins : il trônera à l’entrée du futur Pôle des excellences maritimes.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter