Brest : parce qu'il ne peut pas entrer dans un bar sans masque, il poignarde l'agent de sécurité

L'homme de 43 ans qui a poignardé le vigile d'un bar de Brest, dans la soirée du vendredi 14 août, a été mis en examen pour tentative d'assassinat. Après avoir été refoulé de l'établissement par l'agent de sécurité car il ne portait pas de masque, il était revenu à la charge, armé d'un couteau.

L'agression du vigile a eu lieu dans la soirée de vendredi à l'entrée de ce café brestois
L'agression du vigile a eu lieu dans la soirée de vendredi à l'entrée de ce café brestois © Carole Collinet-Appéré/France Télévisions

Ce vendredi 14 août, sur la terrasse du Greenwich café, un bar situé dans le bas de la rue de Siam à Brest, la soirée se déroule tranquillement. Quand, juste avant minuit, un homme de 43 ans se présente à l'entrée de l'établissement. L'agent de sécurité chargé de faire respecter le protocole sanitaire lui refuse l'accès au bar car il ne porte pas de masque. "Et aussi parce qu'il était déjà fortement alcoolisé" indique-t-on au Parquet de Brest. 


Plusieurs coups de couteau


Le client insiste, s'énerve et finit par quitter les lieux. Mais pas pour longtemps. Une vingtaine de minutes plus tard, il revient... armé d'un couteau et se jette sur le vigile, le poignardant à l'oeil et lui assénant d'autres coups de couteau.
L'agent de sécurité s'effondre, grièvement blessé, tandis qu'un de ses collègues parvient à maîtriser l'agresseur. La victime est emmenée dans un état grave au centre hospitalier. Opérée en urgence, son pronostic vital n'est cependant plus engagé. 

L'agresseur, un Brestois de 43 ans qui a déjà été condamné pour des faits criminels, est interpellé par la police et placé en garde à vue. Entendu ce dimanche après-midi par le juge d'instruction, il est mis en examen pour tentative d'assassinat. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers