Cet article date de plus de 3 ans

Commissariat de Brest : la chienne Doly tire sa révérence

Elle a gagné le droit à une retraite bien méritée, Doly, c'est son nom, était une figure du commissariat de police de Brest. En huit années d'activité, cette chienne a déniché une grande quantité de drogue et d'argent. Ce vendredi c'était sa dernière sortie.
L'heure de la retraite pour Doly, la chienne du commissariat de Brest
L'heure de la retraite pour Doly, la chienne du commissariat de Brest © Maïna Sicard-Cras - France 3 Bretagne
Doly effectue sa dernière sortie, avant une retraite bien méritée. Cette fonctionnaire de Police, sans arme, ni carnet à PV,  était employée pour son don hors du commun... une truffe extraordinaire pour dénicher la drogue. La chienne compte près de deux mille perquisitions à son actif, avec une réussite particulière sur les stupéfiants et l'argent, en numéraire.

Recrutement atypique pour un fonctionnaire de police

Un recrutement atypique pour le berger malinois, trouvé il y a huit ans sur le Bon Coin et devenu depuis une figure du commissariat de Brest.
Pour sa dernière sortie, couronnée de succès, elle a trouvé de la résine de cannabis enterrée dans un jardin public du centre-ville de Brest. Dans quelques jours elle aura de nouveaux propriétaires. Et les policiers accueilleront un autre chien.

L'avenir c'est la vie civile pour Doly

Les brigades canines ont fait leur preuve dans la police. L'avenir est aux chiens capables de détecter des drogues de synthèse ou encore des explosifs. Pour Doly l'avenir, c'est la vie civile.

Le reportage à Brest de Bruno Gibert et Maïna Sicard-Crass

durée de la vidéo: 01 min 13
Brest : l'heure de la retraite pour la chienne Doly

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux police société sécurité