• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Contrôles en mer : les affaires maritimes sur le pont

Les affaires maritimes en mission de contrôle / © France 3 Bretagne - A. Conanec
Les affaires maritimes en mission de contrôle / © France 3 Bretagne - A. Conanec

"Opération sécurité mer" d'envergure ce jeudi 15 août sur le littoral finistérien. En cette période estivale, synonyme de fréquentation accrue sur l'eau, la délégation à la mer et au littoral du Finistère avait déployé des unités maritimes pour contrôler les plaisanciers et les pêcheurs.

Par Thierry Peigné


L'actualité dramatique de ce début de semaine, avec la mort de trois enfants suite à un accident de mer dans la Manche, ne peux que rappeler la dangerosité que représente la navigation si les conditions de sécurité ne sont pas respectées. De même, une sortie en mer peut vite tourner au cauchemar sous le coup de certains comportements à risques. Ainsi, le 2 août dernier à Concarneau, un semi-rigide était revenu au port dans la nuit avec quatre hommes à bord. Un était mort et les trois autres blessés. Il s'est avéré que le pilote du bateau était ivre et en excès de vitesse. Il a été mis en examen pour homicide et blessures involontaires.

Régulièrement, les services de l'État mènent des opérations de contrôle et de prévention auprès des usagers de la mer. Des opérations qui se multiplient lors de la période estivale, de nombreux plaisanciers et pêcheurs amateurs moins expérimentés sortant alors leurs bateaux ou louant des embarcations.
 

1250 km de côtes à surveiller

C'est ce 15 août, que les services de la délégation à la mer et au littoral du Finistère avait décidé de mobiliser leurs unités : 8 embarcations de surveillances et d'intervention en mer afin de sillonner les 1250 km de côtes du département.

Parmi les moyens en mer, deux semi-rigides des Unités littorales des affaires maritimes (ULAM) : un équipage en patrouille du côté de la presqu'ile de Crozon et un autre en rade de Brest. 
 

À la pêche aux mauvais comportements

Objectif premier des agents : aller à la pêche aux mauvais comportements. Ils vont ainsi veiller au respect des règles de navigation (vitesse, permis, comportements à risque, nombre de personnes à bord), à la présence et à la conformité des matériels de sécurité et à la taille des poissons pêchés ... Mais les patrouilleurs font également de la prévention en sensibilisant les usagers aux bonnes pratiques, surtout que la législation reste parfois méconnue des plaisanciers.

À chaque intervention de contrôle, jusqu'à 50 en une seule journée, les agents mettent l'accent sur la vérification systématique du matériel, et plus particulièrement les gilets de sauvetage et leur date de péremption.

En soirée, les services concernés signalaient notamment cinq verbalisations pour excès de vitesse en Finistère sud et plus particulièrement du côté des Glénan.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus