Covid-19. L'hôpital militaire de Brest devient un centre de vaccination

L'armée entre dans le processus de la vaccination contre le coronavirus et sept hôpitaux militaires vont ouvrir leurs portes au public. En Bretagne, ce sera à Brest à compter du 6 avril. 

A Brest, le HIA Clermont-Tonnerre a été aménagé pour devenir un centre de vaccination, comme six autres hôpitaux des instructions des armées en France.
A Brest, le HIA Clermont-Tonnerre a été aménagé pour devenir un centre de vaccination, comme six autres hôpitaux des instructions des armées en France. © François Etourneau/Marine Nationale/Défense

Sept hôpitaux militaires sont désormais engagés dans la campagne de vaccination contre le coronavirus. En Bretagne, c'est l'hôpital d'Instruction des Armées Clermont-Tonnerre de Brest qui va permettre de réaliser les injections à partir du mardi 6 avril. 

Le public sera accueilli du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30, après avoir pris rendez-vous en ligne, sur le site Doctolib. L'hôpital se situe rue Colonel Fontferrier. 


Dans cet hôpital, la vaccination sera assurée par le personnel de service de santé des Armées. L'objectif affiché est de recevoir 1000 personnes par jour, en fonction de l'approvisionnement. 


Ces sept hôpitaux militaires impliqués doivent progressivement monter en puissance, jusqu'à pouvoir administrer au total 50 000 doses par semaine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité covid-19 santé vaccins - covid-19