Finale du championnat de France de handball. Brest crée la surprise en gagnant face à Metz. Match retour dimanche 29 mai

Belle surprise ! Les handballeuses du Brest Bretagne Handball ont remporté 26 à 24 la finale aller du championnat de France, ce jeudi 26 mai. Elles jouaient face à Metz, qui n'avait perdu aucun match en championnat cette saison. Le match retour ce dimanche 29 mai à Metz sera diffusé sur France 3 Bretagne à partir de 15h15.

En infligeant à Metz son premier revers de la saison de Ligue féminine 26 à 24 à domicile en finale aller du championnat de France, les handballeuses de Brest ont pris une toute petite option pour remporter pour la deuxième année consécutive le titre national.

A la mi-temps de cette finale, le BBH (Brest Bretagne Handball) compte une petite avance de deux buts, avant le match retour programmé dans les Arènes de Metz ce dimanche 29 mai à 15h15. Il sera diffusé en direct sur France 3 Bretagne.Pour conserver leur couronne, les joueuses de Pablo Morel pourront s'incliner d'un but, ou de deux si elles en inscrivent plus de 24.

La suite dimanche à Metz

"Il faut respecter l'adversaire, c'est la meilleure équipe du championnat, ce soir on a fait une belle performance, mais il reste une heure", a commenté l'entraîneur de Brest après la rencontre, au micro de la chaine Sport en France.


"Il reste une heure, on n' a rien fait. On a été conquérants, on a essayé de faire de notre mieux. Mais on est qu'à la mi-temps. Si on ne réitère pas la même performance, ça n'aura pas de sens", a martelé celui qui a succédé à Laurent Bezeau sur le banc brestois cette saison.


Brest s'est présenté dans son Arena pleine à craquer amoindrie avec les absences sur blessure de Kalidiatou Niakaté et Monika Kobylinska sur la base arrière, et de Cléopatre Darleux dans les buts, positive au Covid. La capitaine Coralie Lassource, habituelle ailière, a ainsi dû reculer pour donner un coup de main à la base arrière.

Quiniou impériale

Menées au score pendant toute la première période face à une équipe de Metz bien en place, les championnes de France en titre sont revenues sur une égalisation de Lassource dans les dernières secondes (14-14), bien plus en forme que le match de saison régulière il y a quinze jours largement perdu (24-12).

Le BBH dispose dans son effectif de deux des meilleures gardiennes de la planète avec Cléopatre Darleux et la Danoise Sandra Toft, mais c'est finalement la troisième gardienne Agathe Quiniou qui a sorti une très grosse performance en seconde période (neuf arrêts à près de 50%), pour mettre en échec l'attaque messine.


L'an passé, Metz avait remporté la manche aller de la finale du championnat de sept buts à domicile, avant de s'incliner sur le même écart au retour à Brest, et céder le titre sur les buts inscrits à l'extérieur (24 contre 22). Dimanche dans leurs Arènes, les joueuses messines d'Emmanuel Mayonnade auront deux buts à rattraper.

Des semaines intenses pour Metz

Les Messines ont dû faire sans leur demi-centre et capitaine, Méline Nocandy, sortie après une petite dizaine de minutes et qui a passé le reste du match sur le banc avec un épais bandage sur la cuisse droite.


Metz débute deux semaines et demie intenses, avec la finale du championnat de France, puis le Final 4 de la Ligue des champions à Budapest dans une semaine (4-5 juin) et enfin la finale de la Coupe de France à Paris-Bercy contre Besançon une semaine plus tard (11 juin).

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité