Opération déminage d'une bombe en rade de Brest ce jeudi

Les plongeurs démineurs de la Marine nationale vont procéder ce jeudi à partir de 12h45 au déminage d'une bombe britannique en rade de Brest. Les activités nautiques sont interdites dans la zone jusqu'à 16h30.


Des bombes de la dernière guerre sont très régulièrement retrouvées au fond de la mer et peuvent s'avérer dangereuses quand elles sont percutées par un engin de pêche ou remontées dans un filet. La Marine Nationale sécurise donc systématiquement la zone maritime en effectuant ce qu'elle appelle des "contreminages". Il s'agit de faire exploser ces bombes sur place, lorsque l'éloignement des côtes le permet ou en opérant d'abord à un déplacement de la bombe. L'opération est alors entourée de toutes les précautions utiles pour les plongeurs de la Marine nationale et pour la navigation civile.
 

Déminage de 12h45 à 16h30


Une équipe du groupement des plongeurs démineurs de l’Atlantique va procéder au déminage d'un engin explosif ce jeudi 4 avril 2019 de 12h45 à 16h30 en rade de Brest. Cette bombe britannique, découverte à 25 mètres de profondeur dans la rade le 26 mars dernier par le chasseur de mines tripartite Andromède pèse près de 500 kg et contient environ 293 kg d’explosifs.
 
     
     

    Interdiction des activités nautiques dans la zone


    Des mesures de sécurité sont mises en œuvre dans le cadre de cette opération et la Préfecture maritime de l’Atlantique insiste sur l’importance du respect d’interdiction de présence de tout bien et de toute personne dans un rayon de 200 à 2 000 mètres autour du point de référence.

    Les activités nautiques, subaquatiques, baignade (véhicule nautique à moteur, plaisance à voile, kayak, planche à voile, annexe…) et toute autre activité impliquant la présence humaine dans l’eau sont interdites autour de la position initiale de l’engin explosif, autour du navire de la marine nationale, lors des opérations de relèvement et de déplacement de cet engin explosif, et autour du point de contreminage
    • dans un rayon de 420 mètres (zone A), la présence des navires de plaisance à moteur et de pêche ;
    • dans un rayon de 840 mètres (zone B), la présence des navires de commerce ;
    • dans un rayon de 2000 mètres (zone C), la baignade, les activités subaquatiques, la pratique des activités nautiques.