Quimerc'h : un jeune chocolatier fait le pari de s'installer dans une commune rurale

Jérémy Alix vient de s'installer à Quimerc'h (Finistère) / © France Télévisions
Jérémy Alix vient de s'installer à Quimerc'h (Finistère) / © France Télévisions

Il y a encore quelques semaines, le bourg de Quimerc'h à Pont-de-Buis ne comptait qu’un seul commerce, un bar-tabac. Aujourd’hui, la chocolaterie de Jérémy Alix égaye la rue principale de cette commune du centre Finistère. Une aubaine en cette période des fêtes de fin d'année.
 

Par Chloé Tempereau


En quelques mois, la vie de Jérémy Alix a changé du tout au tout. Il est devenu papa, a démissionné de son poste d’ouvrier chocolatier à Orléans et a suivi sa compagne infirmière mutée à Brest. En terres connues - il est originaire du Finistère - et fort de ses dix années de pratique dans des chocolateries réputées, le trentenaire a décidé de créer son entreprise.

Aidé par sa famille, il a provisoirement installé son atelier dans le sous-sol de la maison de son cousin à Quimerc'h. Avide de nouvelles initiatives pour dynamiser la petite commune, le maire a rapidement rencontré le jeune artisan et lui a proposé d’utiliser les locaux de l’ancienne supérette pour s’établir.
 

Une affaire lancée en moins de trois mois


La nouvelle s’est vite répandue dans le bourg. Voir les lumières de l’ancienne supérette s’allumer à nouveau a ravi les habitants de Pont-de-Buis-Lès-Quimerc'h ; le magasin était fermé depuis une petite dizaine d’années. Début janvier, Jérémy Alix compte entreprendre quelques travaux de rénovation car il souhaite fabriquer et vendre ses chocolats dans un même lieu. Il a également obtenu les prêts nécessaires à l’achat de matériel qu’il a repéré et qu’il rêve d’acquérir.

Le jeune artisan sait ce qu’il veut, ses créations et réalisations en chocolat doivent sortir de l’ordinaire, c’est l’objectif qu’il s’est fixé pour faire venir la clientèle jusqu’au bourg de Quimerc'h. Et ce, toute l’année, car "il n’y a pas de saison pour manger du chocolat" plaisante-t-il. Une chose est sûre, la chocolaterie doit être terminée pour Pâques !
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus