• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

C'est une plongée unique dans un univers aquatique fascinant. Tout ce que le public d' Océanopolis n'a pas l'habitude de voir vous est montré dans la série O! petits soins consacrée aux soigneurs et aux animaux de ce grand centre dédié aux sciences de la mer.
 

Nouvelle déco...grand chamboulement

Océanopolis présente aux visiteurs plus de 10 000 animaux et végétaux marins issus des zones tempérées, polaires et tropicales. Durant un an, le réalisateur Christian Roche a suivi les équipes dans leur quotidien pour nous permettre de découvrir ce qui se cache derrière les vitres des aquariums. Chaque épisode est à retrouver sur France 3 dans le magazine Littoral entre le 17 février et le 17 mars 2019. 

Tous les ans durant l’hiver, Océanopolis ferme ses portes pendant un mois. C’est le moment où le personnel effectue les travaux d’entretien de l’établissement et, si besoin, renouvelle la population de certains bassins d’exposition. L’objectif : maintenir l’intérêt du public pour le premier aquarium public européen. Et cette année, on peut dire qu’il s’en est passé des choses…
 

 

Sauvetages en série


Le Centre de Soins et de Conservation d’Océanopolis est une référence en France en matière de sauvetage et de soins des phoques gris. Tous les ans, plusieurs spécimens venus s’échoués sur les côtes françaises atterrissent ici et sont pris en charge par les soigneurs d’Océanopolis.
 
Les enfants admirent un jeune phoque à Océanopolis / © Simon Cohen - Océanopolis
Les enfants admirent un jeune phoque à Océanopolis / © Simon Cohen - Océanopolis
 

Il ne faut pas oublier qu'on travaille avec des animaux sauvages, la question de la réhabilitation est cruciale. 


Nous avons suivi le parcours du 605ème phoque gris, de son arrivée au Centre de soins jusqu’à son relâché en mer quelque part sur une plage du Nord Finistère.
 

 

Opérations spéciales : comment soigner la mâchoire d'un poisson ou anesthésier un manchot papou ?


Les soigneurs d’Océanopolis ont la responsabilité de la bonne santé des collections animales dont ils ont la charge. Au-delà des petits bobos du quotidien, il arrive que certains animaux développent des maladies ou soient victimes de blessures entre congénères.
 
Manchots papous / © Océanopolis
Manchots papous / © Océanopolis

Les soigneurs font donc appel à des vétérinaires animaliers indépendants pour effectuer des opérations spécifiques. Dans cet épisode, vous assisterez par exemple à l’opération de la mâchoire d’un poisson ou à l’anesthésie générale d’un manchot papou. 
 

 

La promenade des raies tropicales entre Paris et Brest


Bien qu’extrêmement légiféré, l’échange d’animaux entre aquariums du monde entier est monnaie courante. L’objectif est à terme de ne plus avoir à prélever d’animaux dans la nature. Avec Yann, soigneur à Océanopolis, nous nous sommes rendus jusqu’à l’aquarium de la Porte Dorée à Paris où nous avons récupéré quelques spécimens de raies tropicales. Ces dernières viendront garnir les bassins de la serre tropicale d’Océanopolis tout juste refaite à neuf.

 

 

L'entraînement des animaux, un moyen pour mieux les soigner


C’est un aspect méconnu du travail des soigneurs : entrainer les animaux en vue de soins vétérinaires. Au quotidien, à l’occasion des repas ou de séances spécifiques, le personnel d’Océanopolis se rend dans les bassins pour habituer les animaux à être manipulés. Ainsi, le jour où l’équipe doit faire appel à un vétérinaire, celui-ci pourra travailler en toute sécurité et dans le plus grand confort des animaux.
 

J'aime que les soigneurs fassent les choses avec un ressenti, de l'émotion...Je ne veux pas qu'il fasse un exercice tel qu'il peut être décrit dans un bouquin. Je veux qu'il le fasse parce que l'animal leur fait confiance. (Christine Dumas, soigneur, responsable des mammifères marins)

 



 

Mission reproduction


Pour le centre de découverte des océans, maitriser la reproduction d’une espèce en captivité est le moyen de limiter le prélèvement d’une espèce dans le milieu naturel. Dans cet épisode, nous suivons Jean, soigneur à Océanopolis qui depuis quelques années s’est passionné dans la reproduction des requins zèbres. 


 


 


La maîtrise des techniques dédiées n’est pas chose facile mais cette année, les efforts de Jean finiront peut-être par payer.