• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Transat anglaise partira de Brest en 2020

François Gabart remporte la Transat anglaise à New York - 11/05/2016 / © AFP - Don Emmert
François Gabart remporte la Transat anglaise à New York - 11/05/2016 / © AFP - Don Emmert

La plus ancienne des courses transatlantiques en solitaire, la Transat anglaise, née en 1960, partira au printemps 2020 de Brest et non plus de Plymouth en Angleterre,  comme c'était le cas jusqu'à présent. 

Par Thierry Peigné


"La métropole finistérienne s'est imposée comme le partenaire idéal pour OC Sport Pen Duick, organisateur de l'épreuve, pour ancrer durablement l'événement en Bretagne", indique OC Sport dans un communiqué. Brest s'offre ainsi le départ de la plus mythique des courses transatlantiques en solitaire, The Transat.
Hubert Coudurier, Président du groupe Télégramme, Hervé Favre, président d'OC Sport / © France 3 Bretagne - M. Herry
Hubert Coudurier, Président du groupe Télégramme, Hervé Favre, président d'OC Sport / © France 3 Bretagne - M. Herry

Organisée tous les 4 ans, la Transat anglaise, partait jusqu'ici de Plymouth (sud-ouest de l'Angleterre). Sur les 14 vainqueurs, 11 sont français. Eric Tabarly l'a remporté à deux reprises (1964 et 1976) et Loïck Peyron trois fois (1992, 1996 et 2008). Lors de sa dernière édition, en 2016, après une interruption de huit ans, c'est François Gabart qui s'était imposé.
 

Une quarantaine de bateaux

Les organisateurs prévoient un départ en mai 2020. Ils espèrent la participation d'une quarantaine de participants, venus de quatre catégories de voiliers de course : Ultim, Multi 50 pour les multicoques et Imoca et Class 40 pour les monocoques. Il n'y a pas encore de confirmation de la classe Ultim. Dans le cas où ces géants des mers participeraient, leur départ serait différé afin de ne pas avoir une couverture médiatique focalisée sur leur course. 

Les navigateurs s’élanceront en solitaire sur les 3500 milles d’un parcours en Atlantique Nord et mettront le cap sur les Etats-Unis ! L'arrivée est prévue à Charleston en Caroline du Sud. 
 

Brest, ville départ de courses au large

The Transat, course particulièrement dure car disputée contre les vents d'Ouest dominants, vient donc s'ajouter aux autres courses au large qui partent ou/et arrivent à Brest.

"Notre ville, port des records et du Trophée Jules Verne, port de départ de la Brest Atlantiques en 2019 et de la Brest Océans en 2023, est très fière d'accueillir cette transat prestigieuse, et ainsi de contribuer à lui donner un nouvel élan", s'est félicité dans le communiqué le maire de Brest François Cuillandre .
 
Hervé Favre, président d'OC Sport Pen Duick
Reportage : M. Herry - I. Frohberg

The Transat se tiendra juste avant les Fêtes maritimes de Brest, prévues en juillet 2020. Ce grand rassemblement de vieux gréements est également organisé tous les quatre ans dans la cité du Ponant.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus