Un homme de 18 ans suspecté d'avoir tiré au mortier sur des gendarmes, il risque 10 ans de prison

Publié le

Après avoir allumé un feu de poubelle, un homme de 18 ans est suspecté d'avoir tiré au mortier sur les trois gendarmes qui intervenaient sur place, dans la commune de Saint-Renan, dans le Finistère.

Dans un communiqué, la procureur de la République de Brest, informe qu'un homme de 18 ans a été interpellé et placé en garde à vue par la Gendarmerie de Saint-Renan, le 6 décembre 2022, dans le cadre d’une enquête préliminaire.

Des tirs de mortier sur 3 gendarmes en fonction

Il est connu des services de police et de gendarmerie, ayant eu des antécédents judiciaires.

La justice lui reproche d’avoir commis des violences sur des gendarmes avec des tirs de mortiers, le 25 septembre 2022.

Les trois gendarmes victimes bénéficient d’une interruption de travail temporaire de 2 et 3 jours.

La justice lui reproche également des faits de dégradation de bien d’autrui, avec cet incendie sur une poubelle, ainsi que la dégradation d’un véhicule de gendarmerie consécutifs à ces mêmes tirs de mortiers.

Une peine maximale de 10 ans d'emprisonnement et 150 000€ d'amende

A l’issue de la garde à vue du jeune homme de 18 ans, il a été déféré devant le Procureur de la République, le mercredi 7 décembre 2022, et comparaitra le vendredi 16 décembre selon la procédure de comparution immédiate.

Il a été placé en détention provisoire au regard de la gravité des faits. Il encoure une peine maximale de 10 ans d’emprisonnement et 150.000 € d’amende pour ces faits.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité