Carhaix (29) : l'usine Synutra inaugurée. Quels enjeux économiques?

Carhaix (29) : l'usine Synutra inaugurée.
C'est en présence d'une forte délégation chinoise qu'a été inaugurée ce mercredi à Carhaix (Finistère) l'usine Synutra, une unité de fabrication de poudre de lait à destination du marché chinois. Le lancement de la production est attendu car les enjeux économiques sont importants. - Muriel le Morvan

C'est en présence d'une forte délégation chinoise qu'a été inaugurée ce mercredi à Carhaix (Finistère) l'usine Synutra, une unité de fabrication de poudre de lait à destination du marché chinois. Le lancement de la production est attendu car les enjeux économiques sont importants.

Par T.P.

Une inauguration en grande pompe et en présence de centaines de Chinois. C'est à 10h08 ce mercredi 28 septembre que le ruban a été coupé, le chiffre 8 étant le chiffre favori des Chinois, synonyme de fortune. L'inauguration a été ponctuée entre autre d'un feux d'artifice pour "chasser les mauvais esprits" et en présence du bagad de Carhaix.

Inauguration usine Synutra


Sur la zone de Kergorvo, l'usine flambant neuve s'étend sur 38 000 m², près de trois ans après le premier coup de pelle. Un investissement de 170 millions d'euros. Le lait en poudre produit à Carhaix sera exclusivement destiné au marché chinois. Ce lait de qualité breton, totalement tracé est de nature à rassurer les familles chinoises qui ont encore en tête le scandale du lait frelaté à la mélamine de 2008, une affaire qui avait vu la mort de six bébés empoisonnés. 

De l'emploi direct et indirect

Cette usine qui représente le top de la fabrication de lait infantile devrait employer plus de 250 personnes l'an prochain et 280 à terme. A ces emplois directs s'ajoute l'activité induite : le transport par exemple. Les expéditions seront opérées essentiellement depuis le port de Brest.

En amont, Synutra a conclu un accord avec la coopérative Soddial. Pour transformer près de 300 millions de litres de lait chaque année, plus de 700 producteurs sont mis à contribution. Ils ont leurs exploitations à 30 kilomètres à la ronde. Le lait collecté sera mieux valorisé, payé au prix du marché régional. Une manne pour la coopérative évaluée à 20 millions d'euros de plus par an. Et en pleine crise du lait, les volumes absorbés et les débouchées du marché chinois sont naturellement les bienvenus.

Les enjeux de l'usine de lait Synutra à Carhaix (29)
Ce mercredi 28 septembre est inaugurée à Carhaix (Finistère) l'usine chinoise Synutra. Une usine de poudre de lait à destination du marché chinois. Trois ans après le début du chantier, le lancement de la production est attendue car les enjeux économiques sont importants. Intervenants : Patrick Bischofberger, directeur général Synutra - Jean-Paul Prigent, président Sodiaal Ouest Bretagne - Reportage : B. Gilbert - G. Queffelec


Une aubaine pour le Centre-Bretagne

Cette usine et ses investisseurs chinois ont reçu un accueil chaleureux en Centre-Bretagne. Un territoire où le taux de chômage est l'un des plus fort de la région et qui est encore sous le coup de la fermeture de plusieurs entreprises comme Marine Harvest ou Boutet-Nicolas ou encore les ateliers d'Entremont.

Et l'emprise du Chinois Synutra ne peut qu'augmenter dans le Poher. Zhang Liang, le PDG de Synutra, a annoncé en avril dernier la création de deux autres usines à Carhaix. Tout d'abord une unité de lait UHT pour 2018. Pour la troisième, à l'horizon 2020, le projet est encore très flou, il s'agirait probablement d'une fromagerie. Au total l'investissement représente 400 millions d'euros pour ces trois usines, pour un chiffre d'affaire d'1,2 milliard d'euros. Pour ce qui est des emplois, le site avec la deuxième usine pourrait réunir jusqu'à 700 emplois à terme, recrutés essentiellement localement. Un appétit qui n'inquiète pas outre mesure le maire régionaliste de Carhaix, Christian Ttroadec. 
Le maire de Carhaix sur l'usine Synutra
Christian Troadec, maire (Régionaliste) de Carhaix


Le bémol des agriculteurs

Les producteurs de lait sont eux plus circonspects sur toutes ces annonces au vu des volumes annoncés. En ce jour d'inauguration, les producteurs de la Coordination Rurale se sont rassemblés dans le centre-ville de Carhaix pour une distribution de lait. Ils tenaient à alerter sur les dangers des contrats comme celui entre Sodial et Synutra pour le prix du lait et pour les éleveurs. La frénésie des investisseurs chinois va t'elle se transformer en hégémonie, ces derniers pouvant ainsi fixer le prix du lait selon leur bon vouloir ?
Des agriculteurs de la Coordination Rurale ont distribué du lait dans le centre-ville de Carhaix / © M. Herry
Des agriculteurs de la Coordination Rurale ont distribué du lait dans le centre-ville de Carhaix / © M. Herry

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus