Carhaix : de la voiture incendiée au trafic de stupéfiants

Un véhicule incendié le 1er septembre 2018, avenue du Général de Gaulle, dans le centre ville de Carhaix (Finistère) / © Gendarmerie Finistère
Un véhicule incendié le 1er septembre 2018, avenue du Général de Gaulle, dans le centre ville de Carhaix (Finistère) / © Gendarmerie Finistère

Le 1er septembre, une voiture avait été incendiée avenue du Général-de-Gaulle à Carhaix dans le Finistère. Les gendarmes ont interpellé un jeune homme soupçonné d’être l'auteur de l’incendie. Impliqué dans un trafic de stupéfiants, le suspect sera jugé en février prochain.

Par T.P.


Il aura fallu aux enquêteurs de la gendarmerie de Carhaix de nombreuses et minutieuses investigations pour arriver à mettre la main sur l'auteur présumé de cet incendie d'une Citroën C3 en plein centre-ville, qui avait fait d'importants dégâts sur la voirie et l'immeuble proche de la place de stationnement. Un préjudice cchiffré à plus de 10 000 euros, selon les enquêteurs.


Impliqué dans un trafic de stupéfiants

L'homme interpellé par les forces de l'ordre est âgé de 23 ans. Il est arrivé de la région parisienne depuis quelques mois. En poussant leurs investigations, les gendarmes ont découvert qu'il serait impliqué dans un trafic de stupéfiants. L'intéressé aurait mis en place plusieurs chambres de cultures mais aurait également reçu des stupéfiants par courrier, avec la complicité de son grand-père.

Les gendarmes ont saisi 50 gr et deux pieds de cannabis et du matériel servant au trafic (lampe, plastifieuse). Plusieurs consommateurs ont également été entendus sur Carhaix et ses environs. 

A l'issue de sa garde à vue pour trafic, l'incendiaire a été présenté au Parquet de Brest. Il a été placé sous contrôle judiciaire en attendant sa comparution devant la justice en février 2019. Il devra répondre de ses actes dont des menaces envers les forces de l'ordre.
 

Sur le même sujet

Anaëlle Cardin, directrice de l'école Madeleine à Guingamp

Les + Lus