Coronavirus : un homme tousse volontairement à la figure des policiers

© DENIS CHARLET / AFP
© DENIS CHARLET / AFP

Un homme a été interpellé à Concarneau, dimanche, après avoir sciemment toussé à la figure des policiers. Il sera convoqué pour outrage et usage de stupéfiants le 9 décembre 2020. Des faits similaires se multiplient. 

Par Sylvaine Salliou


Dimanche soir, vers 22h, un jeune homme de 20 ans, visiblement pas dans son état normal, se fait contrôler par les policiers de Concarneau, dans le Finistère Sud. Il n'a pas d'attestation de sortie valable et tousse volontairement à la figure des forces de l’ordre. Il est interpellé et placé en garde à vue. Il sera convoqué devant le tribunal de Quimper le 9 décembre pour outrage et usage de stupéfiants, selon le procureur de la République de Quimper, Thierry Lescouarc’h.

A Lille, un médecin a été condamné par le tribunal à trois ans de prison dont un an avec sursis pour avoir toussé "de façon exagérée" en présence des gendarmes en disant être atteint du Covid-19, et pour des faits de "violences par conjoint". L'homme, âgé de 66 ans, a été placé en détention à l'issue de l'audience lundi. 

A Londres, un homme a également été condamné, hier mercredi, à six mois de prison pour avoir toussé sur un policier qui le contrôlait. Il avait aussi affirmé être infecté par le nouveau coronavirus. Il a été arrêté pour tentative d'infliger de graves dommages corporels, avant de comparaître mercredi devant une cour londonienne, qui l'a condamné à six mois de prison pour agression sur un membre des forces de l'ordre. Un homme avait été inculpé pour des faits similaires la semaine dernière dans la province britannique d'Irlande du Nord, alors que des policiers s'étaient rendus chez lui, appelés pour un incident domestique. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus