Crozon : des médecins militaires en renfort auprès du SAMU

C'est une première en France et c'est à Crozon que cela se passe. Désormais pour améliorer la rapidité de la prise en charge des urgences sur la presqu'île, les médecins militaires vont collaborer avec le SAMU.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Chaque année le SAMU du Finistère intervient, par la route, une trentaine de fois sur la presqu'île de Crozon. Pour ces trajets le temps de déplacement est en moyenne de 45 minutes. Trop long en cas d'urgence vitale quand l'hélicoptère ne peut intervenir. Mercredi 18 mai l'Agence régionale de santé Bretagne, le service de santé des armées et le centre régional hospitalier de Brest, ont donc signé une convention qui permettra désormais de mobiliser cinq médecins militaires dans le dispositif d'urgence. 

Ces médecins militaires, tous volontaires, ont l'avantage de résider sur la presqu'île de Crozon ce qui devrait permettre une intrevention plus rapide auprès des victimes. En cas de besoin c'est le centre du SDIS (le 15) qui les contactera pour aller assurer les soins vitaux en attendant l'arrivée des moyens complémentaires.

Ce dispositif est une première en France. Il devrait aussi être ouvert aux médecins civils prochainement.

Un reportage de Florence Malésieuc et Jean Pierre Livinec.


Intervenants:
- Olivier De Cadeville, Directeur général de l'Agence régionale de santé Bretagne
- Emgan Querellou, Chef de service du S.A.M.U.29 - S.M.U.R. hôpital de Brest