Exploit en Polynésie pour les plongeurs finistériens de l'expédition “Under the Pole III”

La capsule conçue par l'équipe de l'expédition" Under the pole" en plongée profonde / © Under the pole/Zeppelin Franck Gazolla
La capsule conçue par l'équipe de l'expédition" Under the pole" en plongée profonde / © Under the pole/Zeppelin Franck Gazolla

L'aventure scientifique Under the Pole, née à Concarneau, vient de franchir un nouveau palier. A Moorea, en Polynésie française, Ghislain Bardout chef d'expédition et deux membres de son équipe ont effectué une plongée à saturation de 72 heures à bord de la Capsule, un engin conçu par leurs soins.

Par La rédaction


Installée entre les baies d'Opunohu et de Cook, à l'extérieur de la barrière de corail, la Capsule a permis aux plongeurs de passer trois jours et trois nuits sous la mer. Libérés des contraintes liées aux paliers de décompression entre moins 15 et moins 35 mètres de profondeur, ils ont effectué plusieurs excursions dans la zone. 
 

Les techniques de la plongée à saturation et les maisons sous-marines ont été développées largement entre les années 1960 et 1990. Mais la complexité des moyens et des techniques d’opération rendent rares les projets de plongée à saturation dédiés à la connaissance du milieu marin.

Avec le programme Capsule, précise un communiqué : "Under the pole offre aux chercheurs un outil indépendant et facilement transportable qui, jusqu'à 35 mètres de fond, permet une liberté de mouvement et de temps pour les protocoles scientifiques".
 

L'engin a été conçu sur la base de Concarneau. L'expédition a pour mission l'observation sur le long terme des éco-systèmes marins.


L'étude d'un environnement et l'observation des espèces qui y vivent nécessitent du temps. Ce qui est vrai en forêt, dans la savane, en montagne ou aux pôles, l'est aussi dans les océans. En cela, permettre à l'homme de séjourner durablement dans l'océan est révolutionnaire dans sa quête de connaissance, explique Ghislain Bardout


La capsule sera d'une aide précieuse jusqu'à la fin du programme d'étude prévue en 2021.

 

Sur le même sujet

Les + Lus