Vers la fin des zones blanches internet mobile en Bretagne ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par T.P. avec Carole Collinet-Appéré
durée de la vidéo: 01 min 42
Installation d'un pylône de téléphonie mobile à Locquenolé (29)

Les applications sur smartphone se multiplient pour de nombreux services en ligne. Encore faut-il avoir du réseau. Or certains secteurs de Bretagne n'accédent toujours pas à internet sur les téléphones portables. A Loquénolé dans le Finistère, un pylône vient d'être installé.


Ce droit à la connexion, les 716 habitants de Locquénolé le réclamaient depuis longtemps. Dans cette toute petite commune du Finistère, privée il y a encore 15 ans de téléphonie mobile, surfer sur internet depuis son smartphone sonne comme une révolution. 

Sur les hauteurs de Locquénolé, il y a désormais ce pylône d'une trentaine de mètres. Il est multi-opérateurs. Autrement dit : le site est mutualisé entre les différents fournisseurs de téléphonie et internet. Les jeunes de la commune vont, par exemple, désormais pouvoir communiquer avec leurs amis sur les réseaux sociaux.

45 zones blanches en Bretagne

Baptisé "zones blanches centre bourgs", le programme national de développement de l'internet mobile concerne 45 communes en Bretagne. 37 sont déjà desservies. 8 autres, dont 4 dans le Finistère, devront patienter un peu plus.


Un autre programme est également en cours pour améliorer, cette fois, la couverture des hameaux à proximité des communes. Noyal-Muzillac, dans le Morbihan, participe à cette expérimentation. Un pas de plus vers la réduction des zones blanches en internet mobile.