Incendie dans les Monts d'Arrée "fixé à 95%" selon la préfecture, mercredi après-midi

Publié le Mis à jour le
Écrit par V. Chopin avec AFP

L'incendie qui a ravagé 1.725 hectares depuis lundi après-midi est toujours en cours dans les Monts d'Arrée, mais selon la préfecture mercredi après-midi : une grande partie de la zone de feux est fixée". 280 pompiers et 60 véhicules sont toujours à pied d'œuvre pour éviter sa propagation.


L'incendie qui a ravagé des centaines d'hectares de landes dans les Monts d'Arrée depuis lundi est toujours en cours ce mercredi soir mais sa progression ralentit, a indiqué la préfecture du Finistère qui précise dans l'après-midi que "la situation est toujours en cours de maîtrise".

"Le renfort d'un avion bombardier d'eau Dash a été mis à disposition par le préfet de la région Bretagne" et "trois largages ont été effectués" depuis mercredi matin, a-t-elle précisé.

Ces largages ont "permis de fixer une grande partie de la zone des feux", soit environ 95% de la zone sinistrée, a précisé la préfecture dans un communiqué un peu plus tard.

"Situation en cours de maîtrise"

"A cette heure, la progression du feu se ralentit et la situation est en cours de maîtrise", indiquait-elle mercredi matin, sachant que c'est du côté de la centrale nucléaire de Brennilis que le feu était le plus actif.

La surface brûlée était à ce mercredi matin de 1.725 hectares, contre 1.700 hectares la veille à 17h.

Quelque 278 sapeurs-pompiers et 60 véhicules de lutte contre les incendies étaient présents sur place pour combattre les flammes, selon la préfecture.

"C’est très physique comme exercice pour les professionnels mobilisés, insistait mardi midi le Lieutenant-colonel Renaud Quéméneur lors d'un point presse. C'est de la vraie endurance physique. Il nous faut être dans la capacité d’anticiper nos relèves avec du personnel formé spécifiquement dans le domaine du feu de forêt. Les conducteurs, notamment mais aussi les chefs d’agrès ont une qualification spécifique et on fait en sorte que le personnel relevé dispose de ces qualifications."

Circulation fermée à plusieurs endroits

Sur le plan de la circulation routière, plusieurs routes sont fermées à la circulation ce mercredi :la RD 764 de Commana à la Feuillée, la RD 785 de Roch Tredudon à Brasparts, la RD 11 - secteur Commana au sud de la RD764, la RD 30 et RD 42 - secteur Saint Rivoal, Saint Cadou et Botmeur.

Les centres d'hébergements d'urgence se vident

Au total, 500 personnes ont dû être évacuées à cause de l'incendie qui s'est déclenché sur la commune de Brasparts, au cœur des Monts d'Arrée, dans un site naturel connu pour sa biodiversité. Beaucoup ont été relogées chez des proches.

Quant à celles hébergées en urgence à Sizun et Landivisiau, beaucoup en sont partis ce mercredi matin. Officiellement les personnes évacuées n'ont pas le droit de regagner leur domicile mais dans les faits c'est ce que beaucoup ont fait : "On ne peut pas les interdire de partir, libre à chacun mais en cas de problème, ils peuvent revenir ici" explique Didier David, Directeur territorial de la Croix-Rouge du Finistère.

"J'ai pris sur moi, reconnaît un habitant. Avec certains de mes voisins, nous avons décidé de rentrer chez nous. On surveille attentivement les variations du vent, et la voiture est devant la porte, prête à repartir si besoin !"

Etant donné la situation, les habitants évacués ont finalement été autorisés par le préfet, en lien avec le maire, à rejoindre leur domicile à Botmeur mercredi après-midi.

Avec la vague de chaleur qui frappe l'Europe de l'Ouest, de nombreux records de température ont été battus lundi en Bretagne. Plus de 40°C ont notamment été relevés dans le Nord Finistère, selon Météo France, mais la température est depuis retombée à des niveaux plus conformes à la normale.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité