• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Feu vert pour la plateforme de la Sica (Prince de Bretagne) à Saint-Pol-de-Léon

Le premier permis date de septembre 2011
Le premier permis date de septembre 2011

La Sica de Saint-Pol-de-Léon (Finistère), première coopérative légumière française, va pouvoir construire sa gigantesque plate-forme de conditionnement après le rejet par le tribunal administratif de Rennes d'un dernier recours d'une association et d'un riverain opposés au projet. 

Par Sylvaine Salliou

Le tribunal a rejeté le recours déposé par une association locale de défense de l'environnement, "Kermorus Vilar Gren" et le propriétaire de plusieurs parcelles composant un monument historique classé, le manoir de Kermorus, situé dans la zone proche du projet.

Ces derniers réclamaient l'annulation d'un permis de construire accordé à la Sica par le maire de Saint-Pol-de-Léon le 5 novembre 2015, pour la construction d'une plateforme de près de 7 hectares de bâtiments représentant une emprise totale de 18 hectares au lieu-dit "Vilar Gren".

Les requérants réclamaient une "étude d'impact" du projet par rapport aux constructions et aux paysages avoisinants et affirmaient que l'arrêté du maire était entaché d'irrégularités. "Les requérants (...) ne démontrent pas que le maire de Saint-Pol-de-Léon aurait commis une erreur manifeste d'appréciation en n'interdisant pas le projet de la Sica ou en ne l'assortissant pas de prescriptions supplémentaires", souligne tribunal. 

Le plan local d'urbanisme de la commune comportait "une évaluation environnementale", et ainsi "le dossier de demande de permis de construire n'avait pas à comporter l'étude d'impact" prévue par le code de l'environnement, peut-on lire dans la décision. L'entreprise a salué le jugement évoquant "une victoire pour la Sica après 7 ans de démêlés judiciaires". La Sica avait obtenu un premier permis en septembre 2011, mais les travaux avait été suspendus dès novembre en vertu de la loi littoral. "Nous allons enfin pouvoir développer un outil structurant et innovant pour améliorer l'attractivité et la compétitivité de notre filière", a souligné Marc Keranguéven, président de la Sica, cité dans un communiqué.

La Sica, dont le siège se trouve à Saint Pol-de-Léon, dans le nord Finistère, est le premier groupement de producteurs de légumes et d'horticulteurs en France,
avec 250.000 tonnes de légumes par an, dont 40% commercialisés à l'export. La coopérative, qui emploie 120 salariés et compte près de 700 exploitations et 90 producteurs adhérents, a réalisé un chiffre d'affaires de 205 millions d'euros en 2017.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus