• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Inondations : état de catastrophe naturelle reconnue pour Morlaix et quelques communes voisines

Les services de la ville de Morlaix en action après les inondations de ce dimanche 3 juin / © AFP - F. Tanneau
Les services de la ville de Morlaix en action après les inondations de ce dimanche 3 juin / © AFP - F. Tanneau

Après les inondations du 3 juin dernier, Morlaix et 7 autres communes voisines ont demandé la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. L’arrêté a été publié au Journal officiel ce vendredi 5 juillet.

Par Sylvaine Salliou


Souvenez-vous c'était il y a un mois, Morlaix et ses environs étaient frappés par d’importants orages. Des intempéries qui ont provoqué des coulées de boue et des débordements de cours d’eau. Une cinquantaine de commerces avait été inondé.  

Dans les jours qui ont suivi, plusieurs communes (Morlaix, Sainte-Sève, Locquénolé, Pleyber-Christ, Plourin-les-Morlaix, Saint-Martin des champs, Taulé et Plougonven) ont  formulé auprès du préfet du Finistère une demande de reconnaissance d’état de catastrophe naturelle.
Un arrêté a officialisé cette reconnaissance jeudi 5 juillet pour Locquénolé, Morlaix, Pleyber-Christ et Sainte-Sève. La commune de Querrien, victime d’inondations et de coulées de boues le 29 mai dernier, a également été reconnue en état de catastrophe naturelle ce jeudi 5 juillet.

Dès lors, les victimes ont 10 jours pour se rapprocher de leur assurance et déclarer le sinistre.

Les dossiers des communes de Plourin-les-Morlaix, Saint-Martin des champs, Taulé et Plougonven seront examinés par la commission à une autre date.
 

Des aides déjà versées


Par ailleurs, la Chambre des métiers et de l’artisanat a t mis en place une commission d’attribution des aides, permettant un accompagnement financier de ses adhérents sinistrés. Les 2 premières réunions de cette commission ont permis l’instruction de 38 demandes d’aide financière. Ces 38 demandes ont été validées, chaque demandeur a reçu 1 500 €, soit un total de 57 000 € versés. Une 3ème réunion de la commission est prévue dans les prochaines semaines.

Par ailleurs, la ligne SNCF Morlaix-Roscoff est suspendue suite à un effondrement de terrain sous la voie à hauteur de Sainte-Sève. Les travaux de sécurisation du site sont en cours d’achèvement, selon la préfecture du Finistère .
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus