Orages à Morlaix : le grand nettoyage après les inondations

© France 3 Bretagne - C. Rousseau
© France 3 Bretagne - C. Rousseau

Ce lundi matin, Morlaix s'est réveillée les pieds dans la boue après avoir eu son centre-ville inondé. Les orages et pluies diluviennes de ce dimanche ont fait de gros dégâts. Commerçants et services de la ville sont à la tâche pour un grand nettoyage qui devrait durer plusieurs jours.

Par Thierry Peigné


Ce matin, le centre-ville de Morlaix présente un spectacle de désolation. Le stationnement et la circulation y sont interdits. La boue recouvre encore de nombreuses rues. Des employés de la ville, des commerçants et des habitants se retroussent les manches pour un grand nettoyage. 

C'est que la ville, une fois de plus, n'a pas d'autres alternative que de panser ses plaies, celles laissées par les trombes d'eau et par la crue inattendue du Jarlot et du Queffleuth, les deux rivières de Morlaix, qui ont quitté leurs lits dimanche, chargées par les pluies orageuses qui se sont abattues sur la région.


Sur les trottoirs s'accumulent tables, chaises, étagères et mobiliers de toute sorte, tous souillés par la boue ou l'eau. Commerçants, amis ou bénévoles venus prêter main forte, s'affèrent à repousser à l'extérieur la boue qui a envahi les magasins. La raclette et les nettoyeurs haute-pression sont de rigueur. 

Dans le centre de Morlaix, les commerçants sortent leur mobiliers pour le nettoyer et évacuer la boue de l'intérieur des magasins - Morlaix 4juin 2018 / © France 3 Bretagne - C. Aubaille
Dans le centre de Morlaix, les commerçants sortent leur mobiliers pour le nettoyer et évacuer la boue de l'intérieur des magasins - Morlaix 4juin 2018 / © France 3 Bretagne - C. Aubaille

Une cinquantaine de commerces ont été victimes des eaux. Certains propriétaires ont passé une partie de la nuit à évacuer l'eau et la boue. 

Quatre personnes ont dû être relogées par la mairie dès dimanche soir, ne pouvant occuper leur logement sinistré par les eaux.

Les chaussées et les trottoirs ont également été touchés par la force des eaux. 

Le maire Agnès Le Brun (invitée du journal 19/20 ce lundi 4 juin) en appel à la solidarité nationale et demande la reconnaissance de l'état de catastrophe narurelle.


"En une demi-heure, on a eu un mois de pluie"

"En une demi-heure, on a eu un mois de pluie", expliquait ce dimanche Agnès Le Brun, la maire de Morlaix, ne pouvant que constater avec impuissance les dégâts causés par l'orage.

"La cote de la rivière, qui est normalement de 70 cm, atteint 1,90 m", indiquait à l'AFP Martin Lesage, directeur de cabinet du préfet.


Vers 23h, plusieurs rues étaient encore partiellement inondées. 

Les services de la ville de Morlaix en action après les inondations de ce dimanche 3 juin / © AFP - F. Tanneau
Les services de la ville de Morlaix en action après les inondations de ce dimanche 3 juin / © AFP - F. Tanneau

Brigitte Jouan, propriétaire du bar tabac Le Norway, en sandales, le pantalon mouillé jusqu'aux genoux, témoigne de la rapidité de la montée des eaux:

"On a eu la cave inondée. Elle s'est remplie d'un seul coup. Ca a été très vite, en une demi-heure de temps, c'est incroyable".

"On a eu 80 centimètres d'eau à l'intérieur. Jamais on avait eu autant d'eau en si peu de temps", raconte de son côté Pierre Martin, propriétaire d'un salon de thé.

Les sapeurs-pompiers ont réalisé plus de 200 interventions sur le secteur.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus