Morlaix. La culture fait revivre la Manufacture des Tabacs

La Manufacture de Morlaix est un lieu emblématique de la cité du viaduc. Lorsque la Seita définitivement ferme en 2004, elle change de fonction. Aujourd'hui, trois acteurs culturels (théâtre, cinéma et musique) occupent les locaux de l'ancienne usine. Rencontre avec ceux qui font revivre la Manu.

La Compagnie Catalyse a élu domicile entre les murs de la Manu depuis le printemps 2019
La Compagnie Catalyse a élu domicile entre les murs de la Manu depuis le printemps 2019 © Après la pluie

Derrière une lucarne, sous les toits pentus de la Manu, des voix s'élèvent. Des comédiens répètent leur texte. Un nouveau spectacle pour la Compagnie Catalyse qui a élu domicile dans l'ancienne usine de Morlaix. En mars 2019, alors que la Manufacture poursuit ses travaux, les artistes s'installent. 

Cette compagnie de théâtre professionnelle, qui existe depuis plus de 20 ans, est composée de comédiens porteurs de handicaps. Aujourd'hui, elle compose le Centre national pour la création adaptée (CNCA).

Ce centre s'est associé à Wart (producteur de musiques actuelles et du festival panoramas) et au cinéma la Salamandre pour créer le SEW.

Des spectacles avant la fin des travaux

A eux trois, les acteurs du SEW comptent proposer une offre culturelle variée dans un lieu ouvert sur la ville. "On a souhaité partir de la place centrale et ouvrir la cour à tous. Une salle de spectacle peut être un peu intimidante, c'est pourquoi, avec les architectes, on a voulu que les gens puissent venir se promener, boire un verre, se poser pour travailler. Après, peut-être, pousseront-ils la porte de nos salles de spectacles", explique Eddy Pierres, le directeur de Wart.

Et Thierry Seguin, le directeur du CNCA, d'abonder : "pour nous le fait d'être ensemble avec Wart et le cinéma la Salamandre, c'est un moyen de croiser les publics d'origines différentes et de catégories socio-professionnelles différentes."

Et pour cause, aussi bien Wart que le Centre National pour la Création Adaptée avec sa compagnie Catalyse n'ont pas attendu que les travaux à la Manu soient terminés pour y organiser des concerts ou des représentations théâtrales.

Lors des journées du patrimoine en septembre 2019, les comédiens de Catalyse se sont produits devant des spectateurs curieux mais surtout devant les anciens ouvriers de l'usine.

"Ce lieu va diriger nos choix de programmation. Nous avons déjà organisé deux concerts de musique électronique dans la cour, et évidemment c'est le lieu qu'on a mis en scène à travers un jeu de lumière", se rappelle Eddy Pierres. 

Des carènes renversées pour salles de cinéma

 

Les salles du cinéma la Salamandre seront bientôt prêtes à accueillir du public quand les normes sanitaires s’allégeront
Les salles du cinéma la Salamandre seront bientôt prêtes à accueillir du public quand les normes sanitaires s’allégeront © /FTV

Pour la projection de films, en revanche, le cinéma la Salamandre devra attendre : et la fin de la crise sanitaire, et la fin des travaux. Les trois salles en forme de carène renversée seront prêtes dans un mois. "Les architectes ont eu carte blanche ; ils ont choisi c ette symbolique comme appel à la mer", explique Véronique L'Allain

Ca fait plus de 10 ans que nous travaillons sur ce projet de venir installer le cinéma la Salamandre dans les locaux de la Manu."

Véronique L'Allain, directrice du cinéma la Salamandre

La directrice du cinéma, encore installé en périphérie de la ville, explique que la Manufacture apportera un ancrage territorial à l'établissement en plus de lui permettre de s'agrandir. 

Les acteurs du Sew le savent, le lieu, classé aux monuments historiques, est chargé d'histoire"On ne fait que rajouter une couche aux strates déjà existantes de ce lieu magnifique" confie Véronique L'Allain. Production industrielle ou culturelle, la Manu de Morlaix continuera d'être un lieu de production. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture théâtre patrimoine