Sa boîte aux lettres débordait : le cadavre d'un homme pendu découvert au moins deux ans après son décès

Une résidente de l'immeuble a sonné l'alarme en remarquant le courrier de son voisin déborder. Et pour cause, il s'est avéré que le quinquagénaire était décédé depuis au moins deux ans. L'homme a été découvert pendu ce mercredi 20 mars dans un appartement HLM à Morlaix (Finistère).

Une habitante de l'immeuble a donné l'alerte en voyant le courrier de son voisin déborder. Et pour cause, cela faisait au moins deux ans que le quinquagénaire était mort. L'individu a été retrouvé pendu ce mercredi 20 mars dans un logement HLM de Morlaix (Finistère), a-t-on appris ce vendredi auprès de la police, confirmant une information du quotidien Le Télégramme.

La police prévenue par un voisin

Le cadavre, "très dégradé et très sec", n'était pas identifiable, mais il s'agirait du locataire du logement, né en 1969. "Des analyses ADN sont en cours pour le confirmer", a précisé la police à l'AFP.

La date de la mort a été estimée à partir de documents retrouvés au domicile. Le quinquagénaire, qui vivait seul, tenait "un journal de bord dans lequel il relatait tout ce qu'il faisait dans la journée. Ça s'est arrêté net, début 2022", a indiqué la police.

Son père décédé quelques jours avant sa pendaison

Trois jours avant la fin brutale de ce journal intime, l'homme avait été avisé du décès de son père.
Début mars, un septuagénaire, mort depuis plusieurs mois, avait été retrouvé à son domicile dans un autre quartier de la ville bretonne.