VIDÉO. "On a trouvé au moins 350 squelettes". Des sépultures découvertes lors de fouilles sur le chantier du futur musée de Morlaix

durée de la vidéo : 00h02mn03s
Le reportage de Muriel Le Morvan et Claire Villalon ©France 3 Bretagne

Entamées il y a 6 mois, les fouilles dans l'église du couvent des Jacobins, à Morlaix, ont mis au jour quelque 250 sépultures, individuelles et collectives. Ces recherches archéologiques sont réalisées dans le cadre du chantier du futur musée de la ville. De nombreux objets religieux ont également été découverts.

Le musée de Morlaix, installé dans l'ancien couvent des Jacobins, est en plein chantier. Les travaux ont donné lieu, depuis six mois, à des fouilles préventives dans l'église. Lesquelles ont permis de découvrir 250 sépultures, dont une trentaine de caveaux maçonnés. "On étudie leur disposition dans l'espace, explique Élodie Cabot, archéo-anthropologue à l'Inrap (Institut de recherche archéologique préventive). Parce que cette église a été fondée au XIIIe siècle puis agrandie au XVe. On doit donc établir quelles sont les inhumations antérieures et postérieures au XVe. Les vestiges donnent ces indications, de même informent-ils sur comment on enterrait les morts selon les époques".

350 squelettes dans l'église

L'archéologue montre un grand rectangle, "c'est un caveau aménagé, précise-t-elle. Ce type de tombe est soit individuel soit collectif et regroupe, dans ce cas, plusieurs membres d'une même famille". Selon Élodie Cabot, il pourrait y avoir dans l'église quelque 350 squelettes. "Au moins" dit-elle.

Outre les squelettes, les fouilles ont également mis au jour de nombreux objets religieux : crucifix, médaillons, perles de chapelets, croix en bois, en alliage cuivreux et même une petite tête de mort en os que l'on appelle grain de patenôtre. 

Autre découverte : un mur qui serait antérieur à la construction de l'église et du couvent dominicain. "Les recherches vont nous permettre de dater plus précisément, indique Michel Baillieu, directeur scientifique à l'Inrap. On mettra en corrélation les sources historiques écrites et les éléments archéologiques qui sortent de terre. Si on relie la découverte de ce mur à des écrits, on a mention d'un palais ducal qui serait antérieur au XIIe et XIIIe siècle".

Et pour que les Morlaisiens s'approprient ce patrimoine, la municipalité a prévu sa mise en valeur au sein du futur musée.

(Avec Muriel Le Morvan)

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité