Moutons à louer, une tondeuse à quatre pattes à domicile

Eleveuse à Guimaëc dans le nord Finistère, Maëlle Guéguen a trouvé la solution pour vous éviter la corvée de la tonte des pelouses. Elle loue ses moutons d'Ouessant aux particuliers.

Si nous passions d'abord le troupeau en revue.

Il y a là Hortense et Garance, Gontrand, Simone la cantatrice du groupe, Siméon le chouchou de la patronne, mais aussi, Sixtine, Albert, Sidonie, Gédéon, et puis Alphonse, le patriarche et le meneur.

 

Un troupeau redoutable quand il s'agit de s'attaquer aux pelouses des espaces verts. Au total, il se compose déjà d'une trentaine de moutons d'Ouessant réunis sous la houlette de Maëlle Guéguen.

 

Reprendre un élevage

 

Au début du mois de mai, cette jeune femme a lancé un service d'éco-pâturage à Guimaëc, dans le nord Finistère. Un projet qui a vu le jour un peu par hasard. Passionnée par les animaux, elle a décroché un bac agricole à Suscinio et Lesneven avant de suivre des études de BTS en conduite d'entreprise agricole, dans le but de reprendre un élevage.

 

 

En attendant de réaliser son rêve, elle acquiert des chevaux, des poneys, des chèvres, pour le plaisir. C'est alors qu'elle est sollicitée pour le nettoyage de parcelles. "On m'a demandé si je pouvais prêter mes animaux, mes chèvres, mon poney. Je n'avais pas encore de moutons à ce moment-là", se souvient-elle. "Et puis une de mes amies m'a dit qu'elle avait envie de mettre des moutons chez elle, mais avant, elle voulait savoir si je pouvais les récupérer ensuite. Je me suis dit que je pouvais peut-être en faire une vraie activité, et mon métier".

 

Une race locale bien adaptée

 

Très intéressée par les races locales, Maëlle se tourne naturellement vers le mouton d'Ouessant, "une race petite que je peux facilement porter", explique-t-elle. C'est ainsi qu'est née sa petite entreprise, baptisée "le petit mouton noir éco-pâturage".

 

 

Le principe est simple, basé sur un contrat d'entretien à l'année. "J'amène les moutons sur les parcelles. Ensuite je viens faire des visites quotidiennes, et quand je vois qu'il n'y plus suffisament à manger, je les ramène et je les change d'endroit", précise-t-elle. "Les clients n'ont rien à faire, si ce n'est éventuellement leur distribuer quelques friandises que je laisse, comme des petits bonbons à la carotte".

Le tarif varie selon les surfaces à entretenir. Le service est proposé dans un rayon de 35 kilomètres autour de Guimaëc, chez les particuliers pour le moment, "ça me rassure de savoir qu'il y a une présence à côté de mes animaux"

Des collectivités l'ont également contactée. Pour répondre à leurs besoins, elle envisage de mettre des oies en complément, des oies qui joueront alors les gardiennes de moutons.

 

Une tondeuse écologique et autonome

 

Pas besoin de carburant ni d'huile de coude. "Les tondeuses à quatre pattes font le boulot" de manière totalement écologique. Une conviction ancrée depuis longtemps chez Maëlle, "chez nous, pas de tondeuse, c'est Zouzou le poney, qui s'en charge"

Le troupeau de moutons, lui, devrait encore s'étoffer, avec 12 animaux de plus début juillet. En somme, quand le mouton d'Ouessant remplace la tondeuse, ce n'est pas le moteur qui broute.

 

 

Contact : contact@lepetitmoutonnoir-ecopaturage.fr

 

LES PLUS PETITS MOUTONS AU MONDE
La race Ouessant présente les moutons les plus petits du monde, avec leurs 50 cm au garrot. Ils sont très légers, pesant entre 11 kg et 20 kg selon le sexe. Une de leurs caractéristiques principales : leur chanfrein et leur front forment une ligne continue.

Cette race est née sur l'île d'Ouessant, à 20 km des côtes finistériennes. En 1850, son effectif y était de 6 000. Mais aujourd'hui, la race est présente quasi exclusivement sur le continent.

Du fait de sa petite taille, l'Ouessant est peu productif en viande, mais son utilité est ailleurs. De plus en plus de particuliers, mais aussi d'entreprises ou d'institutions, utilisent le mouton d'Ouessant comme tondeuse écologique. C'est le choix qui a été fait par exemple à la prison de Rennes.

Les moutons d'Ouessant s'adaptent particulièrement bien aux terrains en pente et accidentés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie environnement