Briec : les opposants à l'implantation d'Amazon ne désarment pas

Dans le pays de Quimper, l’implantation d’une plateforme logistique Amazon à Briec continue de faire polémique. Jeudi, les élus du conseil communautaire ont majoritairement émis un avis favorable. Pas de quoi rassurer les opposants à la venue du géant mondial du commerce en ligne.

Plusieurs dizaines d'opposants à l'implantation d'une plateforme au géant du commerce en ligne ont manifesté
Plusieurs dizaines d'opposants à l'implantation d'une plateforme au géant du commerce en ligne ont manifesté © FTV - M. Le Morvan
Quelques dizaines de citoyens, riverains, commerçants, militants ont défilé ce samedi après-midi dans le centre de Briec près de Quimper, à l’appel du collectif "Stop Amazon".

Ce jeudi 24 septembre, une majorité des élus de l'agglomération quimpéroise a dit "oui" (30 oui pour 21 contre), lors du conseil communautaire de Quimper Bretagne Occidentale (QBO), au projet d'implantation de la plateforme logistique d'Amazon à Briec. Un débat tendu, reflet des clivages politiques.
 
Amazon, géant mondial de l'e-commerce, a donc le feu vert pour installer sa base logistique de 10.000 m2 sur un terrain agricole de six hectares le long de la voie express. 80 emplois directs et quelques 300 emplois indirects devraient être créés.

Mais l'argument économique ne convainc pas les opposants à un tel modèle sociétal et économique.
 

On met en avant les emplois créés mais à chaque emploi créé, on sait bien que c'est 2,5 emplois perdus au niveau local.

Pierre Bernicot, commerçant quimpérois

 

Je suis inquiète par les valeurs véhiculées par cette entreprise. Je n'ai pas envie de livrer un monde comme cela à mes enfants, ... le transport, les émanations de CO2 ... on va à l'envers, on marche sur la tête.

Stéphanie Poulmarc'h, habitante de Briec

Pierre Crampon, du Collectif "Stop Amazon", dénonce, lui, le court termisme des élus qui cautionnent ce projet.

En acceptant de faire développer ce type d'entreprise, à moyen terme, on détruit le tissu économique local.

Pierre Crampon du collectif "Stop Amazon"


"Le souhait de s'implanter de façon harmonieuse"


Contactée, la direction d'Amazon France n'a pas souhaité répondre à nos questions par téléphone, "envisageant" de pouvoir le faire directement sur le site d'implantation dans les semaines qui viennent. Elle nous a fait parvenir un court communiqué dans lequel elle indique être "à l’origine de plus de 30 000 emplois directs et indirects sur l’ensemble du territoire français. Cela comprend nos 9300 collaborateurs en CDI, ainsi que les milliers d’emplois créés par les TPE et PME françaises qui vendent sur Amazon et par les nombreuses entreprises qui travaillent localement avec nos sites".

Et de finir par "Nous travaillons avec Quimper Bretagne Occidentale dans une démarche de collaboration et d’ouverture au dialogue, afin d’assurer une implantation harmonieuse en Cornouaille.".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social entreprises