• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Destination Ouest : produire du cidre dans la plus pure tradition 

Visite d'un verger à pommes à cidre au manoir de Kinkiz à Quimper (Finistère) / © France 3 Bretagne - C. Louet
Visite d'un verger à pommes à cidre au manoir de Kinkiz à Quimper (Finistère) / © France 3 Bretagne - C. Louet

Chaque année, plusieurs milliers de visiteurs suivent la fabrication du cidre au manoir du Kinkiz à Quimper. Depuis 1978, Hervé Seznec y produit du cidre, du lambig et du pommeau. Tout l’art du cidrier réside dans l’assemblage des différentes variétés pour obtenir le meilleur cidre.

Par Claire Louet (editing T.P.)


Avec son épouse Maugane et une petite dizaine de salariés, Hervé Seznec cultive 30 hectares de vergers enherbés sans aucun traitement chimique, au manoir du Kinkiz. Vingt-cinq variétés de pommes anciennes y poussent. 


Du cidre AOC

Le cidre de Cornouaille, produit ici, est le seul en Bretagne en appellation d’origine contrôlée (AOC). Le cahier des charges garantit la provenance des pommes et la technique d’élaboration. Le cidre doit être 100% pur jus, obtenu sans ajout de levure, par effervescence naturelle. Un savoir-faire artisanal et ancestral.
 
Pressoir à pommes au Manoir de Kinkiz / © France 3 Bretagne - C. Louet
Pressoir à pommes au Manoir de Kinkiz / © France 3 Bretagne - C. Louet
Cette année 450 tonnes de pommes seront pressées d’ici décembre. Le jus est mis en fermentation. Selon un processus lent qui se termine par une prise de mousse en bouteille de deux mois et demi environ.

Le manoir du Kinkiz produit 3 000 hectolitres de cidre. Les deux-tiers seront transformés en pommeau et en lambig, obtenu par distillation dans un vieil alambic en cuivre qui plait beaucoup aux visiteurs. Le lambig vieillit ensuite dans des fûts de chêne dans le plus ancien chai de Bretagne.
 

Des visites publiques toute l'année

Depuis son installation il y a 40 ans, la cidrerie a toujours été ouverte au public, toute l’année. Les cidriers apprécient de partager leur passion et leur savoir-faire. Une démarche qui correspond aux attentes des consommateurs, ravis de découvrir l’envers du décor et les secrets de fabrication. Cette transparence rassure le public et la dégustation finit de les convaincre. L’essentiel de la production est vendue en direct. Les bouteilles se retrouvent aussi sur la table des grands restaurants ou des épiceries fines. L’entreprise a le projet de développer ses ventes à l’export dans les années à venir.
Visites du chai du Manoir de Kinkiz / © France 3 Bretagne - C. Louet
Visites du chai du Manoir de Kinkiz / © France 3 Bretagne - C. Louet

A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus