Douarnenez : si la cité d'Ys nous était contée

Statue à l'effigie du roi Gradlon, personnage central de la ville d'Ys / © France 3 Bretagne
Statue à l'effigie du roi Gradlon, personnage central de la ville d'Ys / © France 3 Bretagne

Des visites gratuites sont proposées tout au long de l'été par l'association SPREV (Sauvegarde du patrimoine religieux en vie) à Quimper, par des jeunes étudiants bénévoles. Les contes et légendes bretons y sont racontés comme le mythe de la ville d'Ys, l'atlantide bretonne de Douarnenez.  

Par Emilie Colin

Ys, la ville engloutie est une histoire que l'on raconte depuis très longtemps en Bretagne. Gradlon le Grand, roi de Cornouaille, fit construire pour sa fille Dahut la merveilleuse cité d'Ys. Elevée plus bas que la mer, Ys en était protégée par une puissante digue. Une écluse fermait le port et seul Gradlon pouvait décider de son ouverture ou fermeture, permettant ainsi aux habitants d'aller pêcher. Un prince, en réalité le diable, finira par ouvrir cette écluse et l'eau déferlera sur la cité et ses habitants.


Des traces de la légende jusque dans les églises


Les bénévoles de l'association SPREV (Sauvegarde du patrimoine religieux en vie) proposent tout l'été des visites commentées sur cette légende. De Douarnenez à Quimper, ce récit se retrouve jusque sur les vitraux des églises. 

Douarnenez : la cité d'Ys racontée lors de visites commentées
Un reportage de M. Sicard-Cras, B. Le Borgne, AM. Rouanès / avec Robin Guilhaire, guide bénévole (SPREV) - Cécile Gurghand, guide bénévole (SPREV) - Olivier Tadel, touriste



L'association SPREV

L’association Sauvegarde du patrimoine Religieux En Vie (SPREV)  a été créée en 1984,  sous le régime de la loi 1901, par le père Maurice Dilasser, curé de Locronan. On la trouve dans les cinq départements de la Bretagne historique (Finistère, Côtes-d’Armor, Morbihan, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique). Son ambition ? Contribuer au maintien en vie, au développement et à la meilleure connaissance du patrimoine cultuel et culturel de l’Église catholique. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Infarctus : vite le 15 !

Près de chez vous

Les + Lus