Route du Rhum 2022. Roland Jourdain de retour avec un catamaran en lin

Roland Jourdain figure parmi la liste des 18 marins invités à prendre le départ de la Route du Rhum, le 6 novembre prochain. Une "wild card" que le navigateur savoure, d'autant qu'il s'alignera avec son nouveau bateau : un catamaran en fibre de lin.

"La Route du Rhum me fait toujours autant rêver". Roland Jourdain, qui a remporté deux fois cette course en solitaire en 2006 et 2010, va pouvoir continuer à rêver un peu plus puisque, à l'instar de 17 autres skippers, il a reçu de l'organisateur une invitation à prendre le départ de Saint-Malo, le 6 novembre prochain où s'aligneront 138 marins.

Cette fameuse "wild card", bien connue des joueurs de tennis dans les tournois du grand chelem, le navigateur de Concarneau l'accueille comme "un grand privilège. Cette édition s’annonce exceptionnelle et je suis très heureux de pouvoir y participer" dit-il encore.

Un bateau en fibre de lin

Si l'organisation de course a retenu le palmarès de Roland Jourdain pour lancer son invitation, elle a aussi mis en avant la particularité de son nouveau bateau, un multicoque de 60 pieds construit à partir de fibre de lin. "La fibre de lin présente beaucoup d’avantages. Elle est produite en circuit court, a des propriétés proches de celles de la fibre de verre et est beaucoup moins énergivore à produire" précise le skipper finistérien.
We explore, c'est le nom du bateau, "est le premier catamaran de cette taille à intégrer autant de biomatériaux"

La Route du Rhum a, de son côté, inscrit un avenant environnemental à son règlement. "La question environnementale commence à prendre sa place, la route est longue encore, entre incitations et législations, et cet avenant contient de vrais sujets d’inspiration" observe Roland Jourdain qui, avec son fonds de dotation Explore, créé en 2013, veut faire bouger les lignes. Et pas seulement dans le monde de la course au large. "C’est le cœur de notre projet : ouvrir de nouvelles voies techniques et changer de regard sur nos usages, à terre comme en mer".

"Parfum de légende"

Le multicoque a été pensé dans cet esprit. Actuellement en chantier à la Grande-Motte, dans l'Hérault, le bateau n'est pas un prototype mais un modèle réalisé dans le moule de l'Outremer 5X, un voilier habitué aux grandes chevauchées océaniques.

We Explore n'aura pas non plus qu'une seule vie : il servira, à terme, à des missions d'exploration. 
Sa mise à l'eau devrait intervenir le 5 mai et le convoyage jusqu'à Concarneau, son port d'attache, est programmé en juillet.

Cette wild card de la route du Rhum sonne comme une belle opportunité d'en découdre à bord d'un catamaran, taillé pour la vitesse, qui va devoir montrer ce qu'il a dans le ventre.
La liste des invités met déjà son skipper en appétit. "Heureux de retrouver dans les invités des coureurs comme Marc Guillemot, Philippe Poupon, Loïc Escoffier, s'enthousiasme-t-il. Il y a comme un parfum de légende car il y a beaucoup de diversité et des personnalités qui ont fait l’histoire de la course au large. Je n’aurais jamais imaginé pouvoir courir un jour face à Pierre 1er, surtout sur un champ de lin comme We Explore !".

Les 18 invités de la Route du Rhum

  • Ultim : Romain Pilliard (Use it Again) et Arthur Le Vaillant (Ultim Sailing - TBC)
  • Imoca : Yannick Bestaven (Maître Coq) ; Damien Seguin (Groupe Apicil) ; Alan Roura (Hublot) ; Sébastien Marsset (Cap Agir Ensemble) ; Xu Jingkun (China Dream) ; Conrad Colman (Conrad Colman Racing) ; Nicolas Rouger (Demain c’est loin) ; James Harayada (Gentoo) ; Oliver Heer (Gitana 80) ; Rodolphe Sépho (Rêve de large 3 Région Guadeloupe).
  • Rhum Multi : Philippe Poupon (Flo) ; Roland Jourdain (We Explore) ; Marc Guillemot (MG5) ; Loïc Escoffier (Lodi Groupe).
  • Rhum Mono (2) : Julien Reemers (TBC) ; Jean-Sébastien Biard (JSB Déménagements).

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité