• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rivière de l'Aulne : la sauvegarde des poissons migrateurs en question

Des vannes de barrages ouvertes pour faciliter la remontée des poissons migrateurs / © Ivan Frohberg
Des vannes de barrages ouvertes pour faciliter la remontée des poissons migrateurs / © Ivan Frohberg

Pour la troisième année consécutive, la rivière de l’Aulne fait l’objet d’une expérimentation pour la remontée de ses poissons migrateurs. Ainsi, chaque automne et chaque printemps, les vannes de cinq barrages sont ouvertes pour faciliter leur déplacement. La mesure fait débat...

Par Eric Nedjar

Au printemps, de nombreux poissons migrateurs remontent la rivière de l’Aulne pour rejoindre leur zone de reproduction. Des anguilles, des lamproies mais aussi des aloses et saumons, deux espèces qui voient leurs effectifs stagner à un niveau très inquiétant.

Pour faciliter leur trajet, une expérimentation est menée, depuis 2014, qui consiste à ouvrir les vannes de cinq barrages situées en amont de Châteaulin afin de faciliter le déplacement de ces poissons migrateurs. Un mode de gestion qui a ses avantages et inconvénients.

La décision de poursuivre ou non  cette ouverture des vannes lors des migrations des poissons sera prise en 2017, en fonction des conclusions de cette expérimentation.

Expérimentation pour la remontée des poissons migrateurs sur la rivière de l'Aulne

Reportage :
     - Muriel Le Morvan, Ivan Frohberg et Sylvie Secret

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus