Transat Ag2r La Mondiale : c'est parti

Dix-neufs voiliers sont partis dimanche de Concarneau (29) pour près de 4.000 milles, direction l'île française de Saint-Barthélémy, pour la 14e Transat AG2R La Mondiale, l'une des courses les plus réputées et une répétition idéale en vue de la Route du Rhum.

Sous un ciel voilé et par un vent relativement timide, les concurrents ont franchi la ligne fictive de départ peu après 11h00 GMT pour trois semaines de course. Ils vont d'abord prendre la route du sud, direction La Palma, aux Canaries, où la flotte devra franchir une marque de passage, puis plein ouest pour une traversée océanique qui devrait les amener à bon port vers la mi-mai.

Si la première partie de la course, jusqu'à l'Espagne promet d'être tactique, les prévisions météorologiques tablent ensuite sur des vents qui devraient donner une tournure plus "sportive" à la course, avec 30-35 noeuds (55,5-65 km/h) et des rafales à 45-50 noeuds (83-93 km/h). Épreuve bisannuelle, la Transat en double AG2R La Mondiale se déroule cette année six mois avant le départ de la mythique Route du Rhum, course en solitaire organisée tous les quatre ans entre Saint-Malo et la Martinique.



Marins aguerris


Preuve de sa popularité chez les navigateurs, on trouve nombre de marins aguerris dans les équipages au départ, comme Thomas Ruyant ou Morgan Lagravière. Le palmarès de la course témoigne lui aussi de son importance dans les carrières des skippers, puisque Armel Le Cléac'h, vainqueur du dernier Vendée Globe, l'a remportée deux fois (2004 et 2010), mais aussi Michel Desjoyeaux, lauréat de la première édition en 1992, ou encore Roland Jourdain, Jean Le Cam, Alain Gautier... Les tenants du titre, Erwan Tabarly et Thierry Chabagny (Armor Lux - Gedimat)
figurent une nouvelle fois au rang des favoris. 
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité