Forte demande de dépistage Covid avant Noël en Bretagne

60% de tests PCR en plus ont été réalisés durant la semaine qui précédait Noël en Bretagne. Un moyen de s'assurer de ne pas contaminer les proches durant les fêtes. Il faudra rester prudents tout de même et respecter les gestes barrières si on veut éviter un 3è confinement en janvier. 

 

Analyses des prélèvements en laboratoire
Analyses des prélèvements en laboratoire © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Pour les fêtes de fin d’année, penser aux cadeaux et au menu ne suffit pas en 2020. Il faut aussi prévoir les tests de dépistage du Coronavirus. Le nombre de dépistages a d’ailleurs explosé avec une hausse de plus de 60% pour la semaine du 15 au 21 décembre, d'après les chiffres de l'ARS (agence régionale de santé).

Les 68 307 tests réalisés la semaine avant Noël, représentent une hausse de 61.7% par rapport à la semaine précédente. Un chiffre record puisque depuis le 4 mai, 1 206 732 tests PCR ont été réalisés en Bretagne, soit environ 35 500 par semaine en moyenne.

 

Les chiffres département par département

 

Dans la semaine du 15 au 21 décembre, 11 6385 tests ont été effectués dans le Finistère, 25 558 en Ille-et-Vilaine, 18 285 dans les Côtes d’Armor et 12 831 dans le Morbihan.

Cet engouement, observé dans toute la France, est bien entendu lié aux retrouvailles familiales de fin d’année. Concernant les tests antigéniques, l’ARS n’a pas communiqué les chiffres, mais les pharmacies qui les pratiquent ont senti une forte demande avant le réveillon de Noël.

Il est rappelé cependant qu’un test négatif peut être trompeur et qu’il est important de continuer à respecter les gestes barrière durant ces moments festifs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société noël événements sorties et loisirs