• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Fortunes diverses pour Rennes et Lorient en Ligue 1

Le rennais Mevlut Erding félicité par ses coéquipiers après son but. / © FRANK PERRY / AFP
Le rennais Mevlut Erding félicité par ses coéquipiers après son but. / © FRANK PERRY / AFP

Si Rennes fait une belle opération en enchainant une troisième victoire consécutive en championnat face à Montpellier (1-2), Lorient sombre à Valenciennes (6-1).

Par Stéphane Grammont

"À la veille d’un match contre le champion de France en titre, et malgré un effectif restreint par des joueurs blessés ou suspendus, la décision de sortir Chris Mavinga et Yann M’Vila du groupe professionnel est délicate mais indispensable" affirmait le communiqué du club ce vendredi. Le déplacement à Montpellier s'annoncait en effet délicat pour le Stade Rennais après la décision, de sortir Yann M'Vila et Chris Mavimba de l'équipe première. Il fallait se montrer capable de gagner sans les deux internationaux, et pouvoir affirmer sans l'ombre d'un doute le choix de la "morale" du club. 

C'est chose faite au terme d'un match où les Rouge et Noir présents sur la pelouse ont beaucoup donné. "Un état d'esprit combatif" selon Frédéric Antonnetti, qui s'est dit "fier" se son groupe. "On a retrouvé des vertus, il faut féliciter les gars. L'état d'esprit a été exemplaire, il nous permet de battre des équipes au potentiel plus important que le nôtre" a-t-il déclaré. 

Le Stade Rennais refait peu à peu son retard accumulé en début de saison et retrouve la première partie du classement, en engrangeant ses trois points, et pointe à la 9ème place. Juste derrière Lorient.

L'arbitre Alexandre Castro montre le carton rouge qui expulse le lorientais Innocent Emegharathe / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
L'arbitre Alexandre Castro montre le carton rouge qui expulse le lorientais Innocent Emegharathe / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Lorient prends l'eau

A Valenciennes le FC Lorient a subi l'une des plus lourde défaite de son histoire, malgré un début de partyie prometteur avec l'ouverture du score dès la 7ème minute (une tête de Corgnet). Il n'aura fallu que quelques minutes aux nordistes pour égaliser, puis pour prendre l'avantage. S'en suit une descente aux enfers mal pavés du Nord, après l'expulsion de le Lann et surtout une défense léthargique. "ll n'y avait pas de mouvement, on a été à la rue défensivement dès le départ ou presque" a déclaré Christian Gourcuff, "Il faut revenir aux basiques, savoir défendre et jouer en mouvement. Dès qu'on est statiques, on est très vulnérable. Si certains n'en étaient pas persuadés, ce soir ça leur a sauté
à la figure."


A lire aussi

Sur le même sujet

Anthenea, la maison flottante de luxe

Les + Lus