• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Grandes marées pendant le week-end de Pâques : se promener ou pêcher en restant prudent !

© PHOTOPQR/LE TELEGRAMME
© PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

La fin des vacances de Pâques en Bretagne rimera avec grandes marées. Les coefficients s'afficheront au dessus de 100. Pour les pêcheurs à pied ou promeneurs, les préfectures des départements rappellent les consignes de prudence.

Par Emilie Colin


Les grandes marées à venir, le jeudi 18 (coefficient 102), vendredi 19 (coefficient 107), samedi 20 (coefficient 108) et le dimanche 21 avril (coefficient 105) seront propices à la pêche à pied de loisir sur le rivage. Des courants forts et une remontée rapide des eaux sont attendus, ce qui augmentant les risques pour les pêcheurs à pied, promeneurs et navigateurs.


Les horaires des marées vous respecterez 


Respectez impérativement les horaires de marée : renseignez-vous avec précision sur les horaires de marée de votre lieu de pêche. Les horaires de basse mer et pleine mer peuvent varier de près de deux heures entre le Nord et le Sud du Finistère.

Anticipez la remontée de la mer pendant la pêche : compte tenu des coefficients très élevés, la mer va se retirer très loin et donc remonter d’autant plus vite.

En cas d’envasement : cherchez, si la situation le permet, à étendre le plus possible votre corps sur la vase / désengagez vos membres inférieurs de la vase à l’aide de vos mains / cherchez, si possible, à évacuer la zone à quatre pattes en vous appuyant sur un maximum de surface corporelle / évitez de faire reposer l’ensemble du poids de votre corps sur un ou deux points fixes.


Garder le contact 


Munissez-vous de moyens d’alerte : un téléphone protégé de l’humidité, un sifflet et une lampe torche. Prévenez votre entourage de votre lieu de pêche, ainsi que de votre heure de retour avant de partir. Ne partez pas seul. 

Portez des vêtements haute visibilité (couleurs vives) et adaptés aux conditions climatiques. En eau froide, le port d’une combinaison isotherme souple est une sécurité supplémentaire pour les pêcheurs.
 

Avant de partir


Renseignez-vous sur les prévisions météorologiques. Allez dans des endroits que vous connaissez, ou renseignez-vous auprès de la mairie et des offices du tourisme. 

Penser également à se renseigner sur les zones de pêche. La pêche à pied est actuellement interdite pour des raisons sanitaires dans certains secteurs, il convient de vous informer de la qualité sanitaire des sites de pêche : auprès de la mairie, sur le site internet ARS/Ifremer informant notamment sur l'état sanitaire des sites de pêche à pied de loisir. 

Rappel, les coquillages doivent être pêchés vivants et consommés le jour même. La pêche doit être pratiquée dans le respect des mesures de protection de l'environnement marin. Les prélèvements sont limités à la consommation familiale. La pêche est toujours interdite de nuit, entre le coucher et le lever du soleil.

Il existe pour certaines espèces des quotas de capture et des tailles minimales qui doivent être respectées. N'oubliez pas de trier et rejeter les captures sous-taille directement sur le lieu de pêche, de remettre en place les pierres retournées pour perturber le moins possible les organismes vivants, et surtout de ne pas pêcher davantage que ce qui sera consommé. 

La traversée et la pêche dans les concessions de cultures marines sont interdites, de même qu'il est interdit de ramasser les espèces en élevage à moins de 15 m des concessions.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus