Guingamp battu à Nice (3 - 0) : “On a toujours su répondre dos au mur”, Gourvennec

Le défenseur niçois Youcef Atal opposé au défenseur guingampais Rebocho lors du match de championnat entre l'OGC Nice et l'En Avant Guingamp au Allianz Riviera stadium à Nice - 28/04/2019 / © AFP - Y. Coatsaliou
Le défenseur niçois Youcef Atal opposé au défenseur guingampais Rebocho lors du match de championnat entre l'OGC Nice et l'En Avant Guingamp au Allianz Riviera stadium à Nice - 28/04/2019 / © AFP - Y. Coatsaliou

Nice a facilement dominé Guingamp (3-0) grâce à un triplé de Youcef Atal, dimanche après-midi lors de la 34e journée de L1. Les Costarmoricains sont toujours lanterne rouge du championnat à cinq points du barragiste Caen.

Par TP avec AFP


Les Niçois ont largement surpassé Guingamp (3-0) à domicile, grâce à un magistral triplé de l'Algérien Youcef Atal. Auteur d'abord d'une superbe volée du gauche (1-0, 9e), il a ensuite perforé la défense adverse en partant du milieu du terrain (2-0, 68e), puis a repris un centre de Sakho (3-0, 73e). De quoi sortir ovationné par tout le stade (77e).
 

Guingamp en situation délicate

Si cette victoire préserve un embryon d'espoir européen pour Nice, la défaite est en revanche catastrophique pour son adversaire, privé d'arguments. Au lendemain de la victoire de son voisin Rennes en finale de Coupe de France contre Paris, Guingamp a donc fait un pas de plus vers la L2.

Avec 24 points, les hommes de Jocelyn Gourvennec pointent désormais à cinq points de Caen, nouveau barragiste. Ils n'ont désormais plus aucune marge. Et s'ils veulent croire encore au maintien, ils devront prendre au moins 10 points sur les quatre derniers matches, à commencer par un "quitte ou double" contre Caen au Roudourou samedi prochain.

A condition de ne pas craquer dans l'adversité. Car excepté un petit quart d'heure en début de deuxième période, Marcus Thuram et les siens n'ont rien montré à Nice.
 

Réaction de Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur de Guingamp

"Nice, très efficace et précis, a mérité sa victoire. Ils nous ont fait mal sur les transitions, et nous on s'est punis nous-mêmes, en perdant des ballons, face à des joueurs comme Saint-Maximin ou Atal, qui joue plus haut depuis deux matches et qui a été efficace. C'est un joueur électrique. Il a eu une réussite insolente sur le premier but, qui l'a mis en confiance. En deuxième mi-temps, on a fait une bonne entame. On a la balle du 1-1. On n'a pas été précis. Désormais, on reste mobilisés sur notre fin de saison. On a toujours su répondre dos au mur. On va voir samedi. Le groupe est concerné. Quand ça va moins bien, on doit s'appuyer sur du concret. Il faut des joueurs concernés et positifs. On savait qu'avril serait difficile. Il faut réussir en mai. Il faut s'imposer chez nous. La défaite d'aujourd'hui peut être inquiétante. Mais en football, tout va vite. Caen a bien su rectifier. Nous, on a bien su recoller. Il faut donc gagner contre Caen samedi pour pouvoir continuer à y croire. On va se mobiliser pour ça". 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus