Handball. Le procès en appel des paris suspects aura lieu fin novembre

Le procès en appel dans l'affaire des paris suspects liés au match de handball présumé truqué en mai 2012 entre Cesson et Montpellier, aura lieu du 21 novembre au 2 décembre à Montpellier. En première instance, la star Nikola Karabatic avait écopé d'une amende de 10 000 euros pour escroquerie.


Au total, en première instance en juillet 2015, le tribunal correctionnel de Montpellier avait reconnu coupables 16 prévenus, poursuivis pour escroquerie ou complicité d'escroquerie, et leur avait infligé des amendes allant de 1 500 à 30 000 euros. Aucune peine de prison n'avait en revanche été prononcée. Aux côtés de Nikola Karabatic et son frère Luka avaient notamment été jugées leurs compagnes Géraldine Pillet et Jennifer Priez, et plusieurs autres joueurs.

Match perdu par Montpellier contre Cesson en mai 2012

Le scandale avait éclaté en septembre 2012, quelques semaines après le deuxième titre olympique remporté par l'équipe de France emmenée par Nikola Karabatic à Londres. Le coeur de l'affaire porte sur des paris passés à hauteur de plus de 100 000 euros et à la cote de 2,9 contre 1 sur le résultat à la mi-temps d'un match disputé et perdu en mai 2012 par le club mené par Nikola Karabatic, Montpellier, face au club de Cesson. Montpellier était alors déjà sacré champion de France, tandis que Cesson luttait pour éviter la relégation en division inférieure. Les parieurs avaient empoché 300 000 euros.


La star du hand français dans la tourmente

Nikola Karabatic et deux autres joueurs, Dragan Gagic et Issam Tej, ont toujours nié avoir parié. Leurs co-prévenus ont reconnu en revanche en première instance l'avoir fait sur des "critères sportifs" pour "faire un peu de fric", mais sans volonté de truquer la rencontre concernée. L'affaire avait sérieusement écorné en France l'image de Nikola Karabatic, icône du handball français. 

Le remou médiatique autour de ces soupçons de match truqué avait poussé en 2012 les frères Karabatic, Nikola et Luka, à quitter Montpellier pour le club français moins renommé d'Aix-en-Provence (sud). Un an plus tard, à l'été 2013, Nikola s'était exilé seul au prestigieux FC Barcelone. Les deux frères jouent désormais ensemble au PSG.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité