Hédé-Bazouges (Ille-et-Vilaine) : une course de l'extrême pour la première fois en France !

Dans une eau à 12 °C, 250 courageux se sont donné rendez-vous / © Aurélie Janssens - France Télévisions
Dans une eau à 12 °C, 250 courageux se sont donné rendez-vous / © Aurélie Janssens - France Télévisions

Une course atypique et très physique était organisée pour la première fois en France, et c'était à Hédé-Bazouges (Ille-et-Vilaine). De la natation en eaux libres, à contre-courant, dans une eau des plus fraiches, le tout, en franchissant les écluses du canal d'Ille-et-Rance.

Par Baptiste Galmiche

Un parcours de 700 mètres dans de l'eau vaseuse... à 12 °C ! Il en fallait, du courage, pour participer à la Red Bull Neptune Steps. Il faut dire qu'il n'est pas habituel de voir une telle course dans l'Hexagone. "Il y en a trois dans le monde, et on a fait la première en France", se réjouit Yannick Funcke, directeur sportif Red Bull Neptune Steps.

L'événement a attiré 250 courageux : des champions de natation, des nageurs, des triathlètes, tous venus dépasser leurs limites. Pour le parcours, cinq écluses sur les 11 ont été utilisées et habillées avec des échelles et autres accessoires pour augmenter la difficulté. La température de l'eau n'arrange rien : "12 °C, ça prend bien aux tripes. La dernière écluse est vraiment dure. Les échelles avec la corde qui tourne, ça tend les bras", réagit Maël Ganster, nageur venu de Saint-Brieuc.

Tour après tour, pour se qualifier, il fallait de nouveau plonger dans l'eau. Les premiers, qui ont bouclé leur dernière course en moins de 10 minutes, l'ont fait à trois reprises.

Pour cette première en France, le bilan est positif : "C'est vachement sympa, super complet. Ça mélange l'eau libre et  l'escalade, avec des petits sauts après les passages d'écluse", confirme Théo Charrade, nageur de Sarcelles.
 

Sur le même sujet

Les + Lus