A Domagné, une chasse nocturne au moustique tigre

La présence de larves et d’adultes de moustique tigre a été détectée à Domagné, en Ille-et-Vilaine. Ce moustique peut, dans certaines conditions, transmettre la dengue, le zika ou le chikungunya.

L’opération anti-moustique tigre aura lieu dans la nuit du 26 au 27 août, à Domagné. Un traitement insecticide sera réalisé dans les quartiers où l’insecte a été repéré.

Le but est « d’éliminer le plus grand nombre de larves et d’adultes de moustique tigre et de retarder son implantation de manière définitive », explique un communiqué de l’ARS Bretagne.

Le moustique tigre est tout petit : il mesure environ 5 mm. Il a des rayures noires et blanches sur le corps et les pattes. Il vit et pique le jour.

Si vous pensez le reconnaître, vous pouvez signaler sa présence ici : https://signalement-moustique.anses.fr/signalement_albopictus/

Un insecte vecteur de maladies

Ce moustique est un vecteur de virus. S’il pique une première personne contaminée par la dengue, le zika ou le chikungunya, il peut transmettre ces virus aux autres personnes qu’il piquera par la suite.

Le moustique tigre est originaire d’Asie. Après s’être implanté depuis de nombreuses années dans les départements français de l’océan indien, il est désormais installé dans 64 départements français.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société