Alerte à la bombe vol Lyon-Rennes : un étudiant rennais ne voulait pas que ses parents viennent le voir

Vendredi dernier, le 18 janvier, un vol en provenance de Lyon et à destination de Rennes opéré par la compagnie easyJet, avait été détourné. La cause : une alerte à la bombe anonyme. L'auteur a été identifié, la raison est surprenante.

L'avion a été immobilisé à l'écart des pistes pour une reconnaissance des bagages par leurs propriétaires
L'avion a été immobilisé à l'écart des pistes pour une reconnaissance des bagages par leurs propriétaires © Image : Ange Constantin

Aussi fou que cela puisse paraître, l'auteur de l'alerte à la bombe est un étudiant rennais âgé de 23 ans, selon le parquet de Rennes, il ne souhaitait pas que ses parents, à bord de l'avion ... le rejoignent.
 

Il risque 5 ans de prison et 75 000 euros amende 


À l'issue de sa garde à vue, il a été déféré au parquet de Rennes, et s'est vu remettre une convocation à comparaître devant le tribunal correctionnel le 21 mai prochain. Il devra répondre de ces faits qualifiés de "communication de fausses nouvelles compromettant la sécurité d'un aéronef en vol".
 
D'ici là, il devra respecter le contrôle judiciaire auquel il a été soumis, lui imposant notamment de se présenter régulièrement au commissariat de Rennes et lui interdisant l'accès à tout aéroport.
 
Il ne paraît pas atteint de trouble d'ordre psychologique, et est totalement inconnu des services de police. La motivation de son acte n'est d'aucune manière en lien avec une quelconque action terroriste.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport lyon saint-exupéry économie transports aériens région auvergne-rhône-alpes