Coronavirus : les maires ruraux lancent une souscription nationale pour soutenir les villages

L'Association des maires ruraux de France, et le mouvement citoyen "Bouge ton coq", ont décidé de lancer une souscription nationale pour récolter des fonds et aider les commerces, les artisans, les producteurs locaux.

Par Catherine Jauneau

L’Association des maires ruraux de France et le Mouvement citoyen  "Bouge ton coq" lancent une souscription nationale pour aider les petits commerces, les artisans et petits producteurs. Les dons recueillis seront défiscalisés.

Dans un communiqué, l'AMRF ( Association des Maires Ruraux de France) explique sa démarche :

            "Les conséquences dramatiques du Covid-19 et du confinement font que tous les acteurs publics, de santé, du monde économique et de la société civile sont engagés 24/24 heures. Aussi, il est légitime de se mobiliser pour répondre aux urgences de toutes sortes dans nos villages." 

           "L’objectif est de lancer une souscription nationale ludique, festive, responsable afin de contribuer au financement de certains besoins urgents avec le concours des maires, capables d’identifier les bénéficiaires."


 


Conserver la vitalité et le lien social en campagne


Louis Pautrel est maire de le Ferré, une commune de 700 habitants en Ille-et-vilaine, entre Fougères et Avranches. Il est aussi Président de l'Association des maires ruraux du département. Il en appelle à la solidarité, pour conserver la vitalité dans les campagnes. Car si les petits commerçants et artisans s'effondrent économiquement, à cause de la mise en sommeil de leurs activités durant le confinement, la vie sociale des bourgs va en pâtir.

               
           "Dans ma commune, il y a un boulanger-pâtissier, un menuisier, un charpentier, un couvreur, un garage et quelques entreprises. Nous avons aussi un bar/restaurant communal. Il faut qu'ils aient en trésorerie les moyens de patienter jusqu'à la fin de l'épisode de fermeture de leurs établissements", explique l'élu.


Le bar-restaurant avait ouvert le 13 mars, il a dû fermer le lendemain


Louis Pautrel est particulièment inquiet pour les gérants du Bar-restaurant communal :

"Le commerce a ouvert le 13 mars : la veille de la déclaration du Premier Ministre, annonçant la fermeture des établissements recevant du public. Pour eux, c'est très compliqué !"


Le Bureau de l’AMRF a décidé de privilégier le soutien au commerce, à l’artisanat local et aux petits producteurs dans les communes de moins de 3500 habitants. Sont ciblés les actifs qui s'engagent au quotidien pour aider, soigner et nourrir les populations, souvent en pure perte ou en prenant des risques.

Pour candidater, les commerçants, artisans ou petits producteurs devront adresser leur demande avec le tampon de la commune dont il dépendent afin de bénéficier d'une aide exceptionnelle dans leur gestion du quotidien.
 

Pour déposer des dossiers pour les commerces, artisans et producteurs locaux de votre département

 Il s’agit d’abord de débloquer des situations critiques. Les besoins urgents doivent être privilégiés.

Comment candidater ?
Adresser ce formulaire par simple mail à covid19lesmairesagissent@amrf.fr

Comment seront versés les fonds ?
L’AMRF versera à l’association départementale qui verse au commerçant, à l’artisan ou au petit producteur. Par virement.

Comment seront faits les choix ?
Un comité de pilotage se réunira toutes les semaines pour retenir, au regard des fonds collectés et disponibles, les dossiers à financer. Il sera composé de représentants de Bouge ton Coq et de représentants des maires ruraux de France.

 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus