Coup de vent en Bretagne. 15.000 foyers privés d'électricité

Environ 15.000 foyers bretons, dont 5.000 en Ille-et-Vilaine, étaient toujours privés d'électricité ce lundi 26 février 2024, à 17h30, à la suite d'un coup de vent ayant connu ses plus fortes rafales à 129 km/h dans le Finistère.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"La Bretagne continue à être exposée à des vents importants et la dépression s'évacue vers l'Est de la région désormais, dont l'Ille-et-Vilaine" a indiqué Enedis dans un communiqué de presse.

À 17h30, environ 15.000 foyers étaient privés d'électricité :

  • 5.000 foyers en Ile-et-Vilaine,
  • 2.500 dans le Morbihan,
  • 1.500 dans le Finistère,
  • 6.000 dans les Côtes-d'Armor.

"700 techniciens sont actuellement en intervention sur le terrain afin de rétablir au plus vite nos clients (dont 150 salariés d'entreprises prestataires)" explique le gestionnaire du réseau.

Pour l'instant, Enedis n'a pas indiqué les délais de remise en service du réseau.

Le coup de vent, marqué la nuit dernière, par de nombreuses rafales au-dessus des 100 km/h, a eu des conséquences sur le trafic ferroviaire. Le trafic SNCF a ainsi été interrompu une bonne partie de la journée entre Guingamp et Saint-Brieuc.

LIRE : Coup de vent en Bretagne. Des rafales jusqu'à 129 km/h et des trains à l'arrêt

Précautions d'usage

Enedis rappelle qu'en cas de découverte de fils électriques à terre, il ne faut jamais y toucher et appeler le 09 726 750 (+ N° de département) pour signaler l'incident.