Un deal avec les agriculteurs installés à proximité des cours d'eau qui nous abreuvent

Eau du bassin rennais s'engage à soutenir la production des agriculteurs engagés dans une démarche de durabilité / © V. Bars- France 3 Bretagne
Eau du bassin rennais s'engage à soutenir la production des agriculteurs engagés dans une démarche de durabilité / © V. Bars- France 3 Bretagne

Le syndicat de production d'eau potable pour Rennes et ses environs a lancé un partenariat avec des agriculteurs. L'exploitation agricole doit s'engager concernant ses rejets. En contrepartie, la collectivité se fournit auprès d'elle pour alimenter ses cantines scolaires.

Par Myriam Thiébaut

Eau du Bassin rennais, le syndicat de production et de distribution d'eau potable pour la région de Rennes se félicite d'avoir mis au point un échange "gagnant-gagnant", en lançant le label "Terres de Sources". Une étiquette qui distingue la production agricole issues d'exploitations engagées à limiter leurs rejets à proximité des zones de captage d'eau potable. 

Dans les cantines rennaises

Lait, yaourts, légumes, viande ... les produits des fermes concernées sont ensuite privilégiés dans la liste de course des restaurants collectifs. Rennes Métropole alimentent ainsi en partie ses cantines scolaires et EHPAD, en se fournissant auprès d'agriculteurs engagés dans la démarche. 

Un Bémol toutefois: depuis 2 ans, seuls 20 exploitations agricoles ont signé. Tandis que 2 000 agriculteurs sont concernés par le périmètre de l’agence qui gère l’eau potable. Autre bémol: la certification "Agriculture bio" n'est pas indispensable pour faire partie des partenaires de Rennes Métropole.  Le cahier des charges s'inspire de l’évaluation proposée par la Chambre d’agriculture d’Ille-et-Vilaine.

Toutefois, Eau du bassin rennais estime que le partenariat a permis de  faire baisser les taux de nitrates et de produits phytosanitaires dans l’eau. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus