État de catastrophe naturelle reconnu à Guichen, Pacé, Guipry-Messac

Trois communes d'Ille-et-Vilaine ont été reconnues en état de catastrophe naturelle par l'État. Suite aux intempéries de décembre 2019, Guichen, Pacé et Guipry-Messac ont subi d'importants dégâts. Les villes pourront être indemnisées par leurs assurances.
Des maisons plus que menacées par les eaux à Guipry-Messac
Des maisons plus que menacées par les eaux à Guipry-Messac © France Télévisions - Nicolas Elandaloussi

Victimes d'inondations et de coulées de boue autour du 20 décembre 2019, les trois communes, Guichen, Guipry-Messac et Pacé, ont été classées en état de catastrophe naturelle par une commission interministérielle. 

Cette reconnaissance officielle ouvre droit au remboursement des dommages subis pour les biens, qui sont assurés. Les assurances doivent maintenant reconnaître à leur tour que le phénomène naturel est bien à l'origine des dégâts constatés.

 

 

Les collectivités comme les particuliers ont jusqu'au 22 juin pour se faire connaître auprès de leur compagnie d'assurance.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo justice inondations intempéries