À Fougères, le débat s'invite dans les classes de lycées

Face à la forte mobilisation des jeunes en faveur de la défense de l'environnement, le gouvernement a lancé des débats sur le sujet dans le lycée. Illustration à Fougères où les jeunes débattent mais pas seulement.
En fin d'après-midi, tous les lycéens se sont retrouvés au gymnase pour débattre.
En fin d'après-midi, tous les lycéens se sont retrouvés au gymnase pour débattre. © France 3 Bretagne
Le Grand débat au lycée ? C'est l'idée du ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Le gouvernement a pris conscience de la montée inexorable de la contestation étudiante envers l'inaction sur la défense de l'environnement.
Pour éviter des manifestations, l'Éducation nationale a incité les lycées à organiser en leur sein des débats sur le thème environnemental.
 

Prise de conscience collective

À Fougères, le lycée Jean Guéhénno a organisé la journée du vendredi 15 mars autour de ce thème.
L'idée est de faire en sorte que les étudiants eux-mêmes réfléchissent aux solutions à apporter aux problèmes du monde.
 
Au lieu des traditionnels cours de maths, histoire ou français, les heures ont été dévolues à l'échange avec leurs professeurs pour savoir comment défendre notre planète Terre.
Éteindre les lumières, économiser le papier, trier ses déchets, beaucoup de petites actions sont proposées pour mettre sa pierre à l'édifice de la défense de l'environnement.

Au-delà de la réflexion, il est temps de mettre la main à la pâte. Après le déjeuner, les lycéens ont calculé le poids des déchets du repas : 108,8 kilos. Le chiffre est édifiant, notamment quand on pense à la faim dans le monde.
Les élèves ont "envie de s'investir, de faire bouger les choses". Le débat encourage ces initiatives.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
climat environnement société éducation grand débat national jeunesse famille